Donate Now

LE BLOG DE L’ÉQUIPAGE

Bienvenue sur le blog de l’équipage du Steve Irwin, le navire amiral de Sea Shepherd.

Immergez-vous en compagnie de l'équipage dans les coulisses de la campagne!

spacer_white



Imprimer
Lundi, 19 Avril 2010

Protéger le thon rouge

Zoe Beckett
Premier Officier
, Steve Irwin

Zoe Beckett

Alors que nous nous préparons pour le début de la campagne de défense du thon rouge, il devient de plus en plus évident que les industriels de la pêche vont défendre farouchement leur pratique sans lendemain. Nous devons nous attendre à des tentatives agressives de leur part afin de protéger leur gagne-pain et continuer leurs activités illégales. Quand se rendront-ils compte que la protection du thon rouge et la régénération de sa population est indispensable à la vie marine, à notre planète et donc à notre propre survie ?

La protection du thon rouge stabiliserait les écosystèmes marins face au déséquilibre actuel, conséquence de la surpêche des grands prédateurs pélagiques tels que le thon rouge, les requins et les baleines.

Si ces espèces-clés disparaissent, l'écosystème océanique va inévitablement s'effondrer. Les océans mourront et nous également.

Lire la suite...
 
Imprimer
Vendredi, 18 Avril 2008

Préparation de l'Opération Blue Rage

Locky MacLean
Capitaine
, M/Y Steve Irwin

Lockhart-Maclean

Le 15 mars 2010, après 8 jours au port et une intense campagne de trois mois en Antarctique, le Steve Irwin a levé l’ancre et commencé un voyage de soixante jours en direction de la Mer Méditerranée, lieu de notre prochaine campagne pour la défense du thon rouge: l'Opération Blue Rage.

Avec un équipage de dix-huit personnes, le Steve Irwin se dirige vers l'Est, via la Nouvelle-Zélande, Pitcairn, le canal de Panama, les Caraïbes et l'Atlantique Nord.

Nous nous trouvons actuellement au large des côtes de la Floride. A l'occasion du Earth day, nous toucherons terre à New York où nous terminerons les derniers préparatifs de notre expédition vers l'Europe pour démarrer l'Opération Blue Rage.

Avec l'ICCAT (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique – ou devrais-je dire Conspiration Internationale pour Pêcher tous les Thons) qui a autorisé des quotas bien plus importants que ceux recommandés par les scientifiques et les chefs d'état européens qui ne prennent pas au sérieux le déclin des populations de thon rouge (ce dernier ne fut pas ajouté à la CITES en mars), nous sommes confrontés à un problème à la fois légal et illicite.

Lire la suite...