Le M/V Steve Irwin, navire amiral de la flotte Sea Shepherd, est mis à la retraite après de longues années au service des océans

Lundi 3 décembre 2018

Le Steve Irwin, navire amiral de Sea Shepherd, a mené de nombreuses campagnes pour la défense des océans à travers le monde ; de la protection des globicéphales aux îles Féroé, du thon rouge en Méditerranée, des baleines à bosse au large de la côte du Kimberley, à la sauvegarde de l'un des derniers grands écosystèmes marins encore intacts sur la planète, dans la Grande Baie australienne (contrant les plans de BP et de Chevron), ou plus récemment en s’opposant à la mine de charbon d'Adani pour protéger la Grande Barrière de Corail, ou encore, à l’interception de six filets dérivants chinois illégaux dans le sud de l'océan Indien et de six braconniers de légines dans l'océan Austral.

Enfin, le navire a mené neuf campagnes de défense des baleines en Antarctique dans le sanctuaire baleinier de l'océan Austral, contribuant à sauver plus de 6 000 baleines de la flotte baleinière illégale japonaise.

Avant que le Steve Irwin n’appartienne à Sea Shepherd, c’était un patrouilleur de pêche écossais, construit en 1975. On peut dire que l'Irwin aura défendu la faune marine toute sa vie. Sea Shepherd a toujours été très fier et reconnaissant d'avoir obtenu la permission de la famille Irwin de nommer notre navire le Steve Irwin en 2007, afin de perpétuer l'héritage et de rendre hommage au grand expert australien des milieux sauvages.

Malheureusement, notre Steve est en fin de vie et doit tirer sa révérence. Nous avons contacté de nombreuses organisations et gouvernements pour examiner les options envisageables, telles que transformer le Steve en site de plongée ou en faire don à un musée maritime. Cependant, aucune de ces solutions n’étant réalisable ou pratique, le Steve Irwin sera recyclé.

Le M/V Steve Irwin en pleine action dans l'océan Austral au cours de ses 11 ans d'histoire avec Sea Shepherd (Photo Simon Ager/Sea Shepherd)Le M/V Steve Irwin en pleine action dans l'océan Austral au cours de ses 11 ans d'histoire avec Sea Shepherd (Photo Simon Ager/Sea Shepherd)

Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd, a déclaré : "Le 7 décembre 2007, Teri Irwin et moi avons mis à l’eau le M/V Steve Irwin, qui serait notre navire amiral pour la décennie suivante. C’est pour moi un honneur d’avoir été capitaine de ce navire au cours de nombreuses campagnes réussies en haute mer. Les vies que nous avons sauvées et les changements que nous avons apportés avec ce navire, tout cela est impressionnant. Ce navire nous a accompagnés sans relâche à travers les pires conditions climatiques, entre tempêtes et glace et, après onze ans, nos ingénieurs sont arrivés à la conclusion que le Steve Irwin ne garantissait plus une navigation sûre."

"Il n’est tout simplement pas envisageable de risquer la vie de notre équipage en allant au-delà des limites d’une utilisation raisonnable. Malgré les nombreux risques que nous avons pris au fil des ans, nous savons quand prendre le large et à quel moment se séparer d’un navire et malheureusement, ce moment est arrivé pour le Steve Irwin. Endommagé et marqué par les combats, il doit partir à la retraite ; mais les souvenirs, les campagnes victorieuses et les vies sauvées constitueront l’héritage durable d'un navire aussi vaillant et courageux que son homonyme."

Le capitaine Alex Cornelissen, directeur général de Sea Shepherd Global a déclaré : "Je me souviendrai toujours du premier voyage du Steve Irwin (appelé le Robert Hunter à cette époque). Après avoir trouvé le navire à Rosyth, en Écosse, nous l’avons préparé pour son futur service en mer au sein de la Marine de Neptune. Nous avons descendu l'Atlantique et traversé le détroit de Magellan jusqu'à la première campagne antarctique contre la chasse à la baleine, au cours de laquelle nous avions un avantage de vitesse sur les baleiniers. Le Steve Irwin a changé la donne et a mené les campagnes antarctiques suivantes de Sea Shepherd, sauvant plus de 6 000 baleines."

Jeff Hansen, directeur général de Sea Shepherd Australia, a déclaré : "Ayant participé personnellement à six campagnes sur l'Irwin, j'ai vécu de nombreuses expériences inestimables et je garde des souvenirs précieux que j’emporterai dans ma tombe.

C'est donc le cœur lourd que nous disons adieu à notre navire amiral, le Steve Irwin, qui a permis à Sea Shepherd de remporter des victoires pérennes tout en consolidant un héritage durable pour nos océans. Un navire australien emblématique dans le monde entier qui a défendu les baleines au large du Kimberley, de la Grande Baie australienne, de la Grande Barrière de Corail et de l'Antarctique", a ajouté Jeff.

"Pour son dernier voyage, le Steve Irwin se rendra dans une installation de démantèlement approuvée par la Convention de Hong Kong, ce qui signifie qu'elle sera conforme à la réglementation internationale en matière de travail et d'environnement. En 2007, Sea Shepherd a pu prolonger la vie du Irwin à l’époque où c’était un patrouilleur écossais et ce, jusqu’à aujourd'hui.

Conformément à l’éthique et aux normes environnementales de Sea Shepherd, le Irwin sera recyclé.

Sea Shepherd aimerait remercier toutes les personnes extraordinaires à travers le monde qui, au fil des ans, se sont portées volontaires, ont soutenu et financé le Steve Irwin dans le cadre de missions mondiales vitales, et qui ont eu le cœur empli de l'espoir et du courage que le Steve représentait. À chaque campagne, Sea Shepherd a navigué pour la défense des océans, et nos militants ont toujours navigué avec nous.

"Avec le Steve Irwin, nous sommes entrés dans l'histoire en sauvant des centaines de milliers d'animaux marins et avons défendu nos océans, qui sont à la base même de la vie sur cette planète."

Le M/V Steve Irwin lors de sa dernière mission Stop Adani, dans le cadre de l'Opération Reef Defence en 2018 (Byron Bay) (photo Sea Shepherd)Le M/V Steve Irwin lors de sa dernière mission Stop Adani, dans le cadre de l'Opération Reef Defence en 2018 (Byron Bay) (photo Sea Shepherd)"