Sea Shepherd Legal et le Gabon lancent des ateliers pour lutter contre les crimes de pêche

Mardi 26 février 2019

Sea Shepherd Legal, un cabinet spécialisé en droit de l’environnement rattaché à Sea Shepherd, s’est associé à l’Agence national des parcs nationaux (ANPN) du Gabon pour proposer des ateliers de renforcement des capacités fournissant un appui juridique à différentes agences gouvernementales engagées dans la lutte contre les crimes de pêche au Gabon, en Afrique centrale occidentale.

Catherine Pruett de Sea Shepherd Legal a présenté le premier atelier à Libreville, Gabon. Photo par Sea ShepherdParticipants à l’atelier, issus du Ministère de la Défense, du Ministère de la Pêche, du Ministère de la Justice, du Ministère de l’Environnement et de l’ANPN. Photo par Sea ShepherdDes agents de l’ANPN lors de l’atelier à Libreville, Gabon. Photo par Laetitia OyoubiLe capitaine Peter Hammarstedt avec des officiers gabonais en charge de la conservation ayant travaillé ensemble durant l’Opération AlbacoreLe capitaine Peter Hammarstedt avec des écologistes engagés dans la protection des tortues et la surveillance des pêches

Le premier atelier, qui s’est tenu dans la capitale du Gabon, Libreville, a fait suite à la récente arrestation de deux chalutiers crevettiers industriels, surpris en train de pêcher dans l’une des zones marines nouvellement protégées, violant ainsi la loi du pays. Equipées d’une check-list d’arraisonnement et d’inspection établie avec l’aide de Sea Shepherd Legal, les autorités gabonaises ont pu délivrer des amendes importantes. Le Gabon est un chef de file en matière de conservation marine dans la région : l’année dernière, le pays a créé neuf parcs marins nationaux ainsi que 11 réserves aquatiques supplémentaires, protégeant ainsi 26 % des eaux gabonaises.

La série d’ateliers, qui se déroulent dans trois villes du Gabon, s’intitule Protéger l’héritage national du Gabon : Politiques et pratiques pour éliminer la pêche INN dans les eaux gabonaises et vise à (1) renforcer la sensibilisation au sujet des menaces que pose la pêche illicite, non réglementée et non régulée (INN) sur l’avenir du Gabon ; (2) offrir des opportunités pour renforcer la réglementation contre la pêche INN et la protection de l’héritage national du pays ; et (3) accroître la capacité des agents, des procureurs, des juges, et d’autres fonctionnaires, à répondre directement aux menaces posées par la pêche INN.

Le professeur Lee White, secrétaire exécutif de l’ANPN, a ouvert l’atelier avec plus de soixante officiels gabonais provenant de différents organismes ainsi que des experts locaux issus du Ministère de la Défense, du Ministère de la Pêche, du Ministère de la Justice, du Ministère de l’Environnement et de l’ANPN, ayant mené des discussions productives sur la manière de continuer à améliorer les lois et réglementations du Gabon en matière de pêche.

Ces ateliers complètent à la fois les campagnes de l’Opération Albacore de Sea Shepherd, qui impliquent des patrouilles en mer destinées à combattre la pêche illégale, ainsi que le travail existant opéré par Sea Shepherd Legal concernant les politiques gabonaises. Des discussions sont en cours dans le but de faire de ces ateliers de renforcement des capacités un évènement annuel régulier.