Opération Sola Stella : Le Sam Simon intercepte un chalutier alors qu'il tente d'échapper à sa détention au Libéria

Lundi 26 mars 2018

Un chalutier sous pavillon guinéen, détenu et faisant l'objet d'une enquête par les autorités libériennes, a été arrêté par la garde côtière libérienne assistée par Sea Shepherd, alors qu'il tentait d'échapper à la justice en prenant la fuite le 15 mars 2018.

Profitant d'un jour férié au Libéria, le F/V Benty 1 a tenté de passer sous le radar des autorités pour atteindre les eaux internationales.

Une équipe d'abordage de la garde côtière libérienne présente à bord du Sam Simon a intercepté le F/V Benty 1 à seulement 7 milles marins de la frontière entre le Libéria et la Sierra Leone voisine.

Les enquêteurs ont découvert que le F/V Benty 1 était en mauvais état avec de l'eau qui entrait par l'arbre de transmission de l'hélice, obligeant à pomper les cales toutes les heures.

Lors de l'abordage, le F/V Benty 1 a feint la panne mécanique et a donc été remorqué vers le port de Monrovia où il a été renvoyé en détention.

La garde côtière libérienne aborde le F/V Benty 1. Photo de Katie Mähler/Sea ShepherdLa garde côtière libérienne inspecte les cales du F/V Benty 1. Photo de Katie Mähler/Sea ShepherdLa garde côtière libérienne inspecte le F/V Benty 1 avant de le mettre en état d'arrestation. Photo de Katie Mähler/Sea ShepherdLa garde côtière libérienne sécurise le F/V Benty 1. Photo de Katie Mähler/Sea ShepherdLe F/V Benty remorqué par  le M/V Sam Simon. Photo de Katie Mähler/Sea Shepherd

A propos de l'Opération Sola Stella

Depuis février 2017, sous le nom Opération Sola Stella, Sea Shepherd assiste le gouvernement du Libéria dans la lutte contre la pêche INN en mettant à disposition un navire civil de patrouille offshore et un équipage qui opère dans les eaux libériennes sous la direction du Ministre libérien de la Défense. L'Opération Sola Stella a permis l'arrestation de onze bateaux pour pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Les pays en développement sont particulièrement vulnérables à la pêche INN, qui compte pour 40% des prises de poissons en Afrique de l'ouest.

En 2016, Sea Shepherd s'est associée avec le gouvernement du Gabon pour l'Opération Albacore qui a conduit à plus de 80 inspections de navires de pêche en mer et l'arrestation consécutive de 5 chalutiers congolais INN et d'un palangrier espagnol.

En 2018, Sea Shepherd a lancé l'Opération Jodari à travers des patrouilles ciblant la pêche INN dans les eaux de Tanzanie en partenariat avec l’Autorité tanzanienne de pêche en eau profonde, la Marine tanzanienne, l’Agence de répression des drogues et l’équipe d’intervention inter-agences (MATT) et Fish-i Africa.

L'Opération Sola Stella marque la continuité de l'implication de Sea Shepherd Global dans sa coopération avec les gouvernements nationaux et leurs autorités dans le combat contre la pêche INN.