Le navire Sharpie de Sea Shepherd cible de tirs

Mardi 10 avril 2018

À 19 h 46, dans la soirée du 10 avril dernier, en pleine opération de retrait d'un filet maillant illégal, à environ 8 milles nautiques au large des côtes de la Basse-Californie, près de la ville de San Felipe (Basse-Californie du Sud), le navire Sharpie de Sea Shepherd a été pris pour cible par une embarcation rapide. Le Sharpie était au mouillage et l'équipage travaillait sur le pont. Les protocoles de sécurité anti-piraterie ont aussitôt été mis en œuvre et l'équipage s'est allongé sur le sol.

Les officiers de la police fédérale mexicaine postés à bord du navire de Sea Shepherd ont tiré 3 coups de feu pour repousser les assaillants.

À 19 h 53, le patrouilleur rapide qui croisait dans cette zone a été alerté et en moins de 10 minutes il était en route pour apporter son soutien au Sharpie. Les opérations de retrait du filet maillant ont été interrompues et l'équipage s'est rassemblé sous le pont, dans le mess. À 20 h 05, une seconde embarcation rapide a foncé à toute vitesse sur le Sharpie. Le Sharpie a alors mis le cap au sud, en direction de San Felipe. Le navire de Sea Shepherd a atteint le port de San Felipe à 23 h 10. Les membres de l'équipage ont débarqué 13 totoabas retirés de filets illégaux abandonnés sur le pont pendant l'attaque.

Sea Shepherd tient à remercier la marine mexicaine, ainsi que la police fédérale mexicaine, pour la réactivité et le professionnalisme dont elles font preuve dans le maintien de l'ordre dans le nord du golfe de Californie.

Sea Shepherd mène actuellement l'Opération Milagro IV, campagne de retrait de filets illégaux et de lutte contre le braconnage dans le nord de la mer de Cortés, visant à protéger la vaquita et le totoaba, en partenariat avec les autorités mexicaines.

Sea Shepherd accueille à bord de ses navires cinq officiers de police chargés d'assurer la sécurité et le maintien de l'ordre pendant ses patrouilles dans le nord du golfe de Californie, dans les eaux du refuge de la vaquita, zone protégée par les autorités mexicaines et figurant sur la liste des aires protégées de l'UNESCO.

Dans la soirée du 10 avril dernier, le M/V Sharpie a essuyé des tirs