Sauvons les océans maintenant face à l'effondrement

ban REV-SEA SHEPHERD

En ce 8 juin 2018, le Rassemblement des Ecologistes pour le Vivant (REV) et Sea Shepherd s'associent pour tirer la sonnette d'alarme.

Les océans jouent un rôle essentiel dans notre subsistance. Ils nous permettent de vivre car ils fournissent notamment l'oxygène que nous respirons. Or nous continuons à les exploiter et les dégrader sans relâche, par la surpêche et la pollution aux plastiques notamment.

Les estimations scientifiques des Nations Unies prévoient l'effondrement des pêcheries commerciales pour 2048. C'est dans 30 ans.

"Si nous n’arrêtons pas de dégrader nos océans, les systèmes écologiques marins commenceront à s'effondrer et quand ils seront détruits, les océans mourront. Et si les océans meurent, alors la civilisation s'effondrera et nous mourrons tous", rappelle Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France.

Aujourd'hui, nous savons que la consommation de poisson peut s'avérer dangereuse non seulement pour la survie des océans, mais aussi pour notre santé : pollution aux métaux lourds comme le mercure ou l'imprégnation au plastique, élevages sous perfusion d'antibiotiques, ...

"Nous pouvons nous passer de consommation de chair animale, et notamment de poissons et crustacés. Les études sont de plus en plus nombreuses à révéler l'extraordinaire intelligence des créatures marines. Les consommer est non seulement cruel à l'égard de ces êtres sensibles, mais également criminel pour l'avenir de notre planète", note pour sa part Aymeric Caron, porte-parole du REV.

C'est pourquoi le REV prévoit dans son programme d'en finir avec la pêche et le plastique à moyen terme, en raison de l'urgence absolue dans laquelle nous nous trouvons. C'est une question de survie pour l'ensemble du vivant.