Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 10 Décembre 2013 14:02

Un Hourra pour Peter "la  Pierre" !

Par le capitaine Paul Watson

Paul Watson et Peter HammarstedtPaul Watson et Peter HammarstedtTrois bateaux de Sea Shepherd vont bientôt mettre cap au sud pour, une de fois de plus, intercepter la chasse illégale de la tristement célèbre flotte baleinière japonaise.

Et, pour la première fois, je ne serai pas à bord.

Eh oui, aujourd’hui je suis en Utah, en route vers Boulder au Colorado. Je ne suis plus un exilé en mer mais je suis quand même en exil en Amérique, que je n’ai pas le droit de quitter.

J’aurais pu être inquiet en pensant aux bateaux qui vont partir sans moi, mais au contraire j’ai confiance, car je sais qu’ils sont en bonnes mains, sous la direction de Sea Shepherd Australie et commandés par les capitaines Sid Chakavarty et Peter Hammarstedt.

La saison passée, tous les deux ont fait preuve de courage et de passion, et avec leurs équipages ils ont fait taire les serial killers de baleines de l’Océan Austral.

Je ne pense pas qu’on puisse avoir le moindre doute sur le fait que ce qui a forcé les Japonais à battre en retraite, ce fut d’empêcher le Nisshin Maru de se ravitailler en carburant auprès du Sun Laurel.

Le Bob Barker, commandé par le capitaine Peter Hammarstedt, s’est interposé et il n’a pas bougé de sa position, bien qu’il se soit fait malmener par le navire-usine japonais, dix fois plus grand que lui.

Pendant que les mâts tombaient, que l’hélipont se tordait et que le radar était réduit en morceaux, Peter Hammarstedt défiait les baleiniers en les informant qu’il ne céderait pas et que s’ils voulaient que le Bob Barker recule, ils devraient le couler.

Il avait son équipage derrière lui, déterminé malgré la menace imminente pour leur vie.

Le prénom du jeune Suédois, Peter, lui va comme un gant. En araméen, Peter veut dire « la Pierre », et c’est ce que Peter est devenu dans l’Océan Austral – le roc qui se dresse entre les tueurs et leur carburant.

Peter « la Pierre » Hammarstedt fait partie de Sea Shepherd depuis ses 18 ans, et au cours des dix dernières années il a gravi les échelons de matelot à capitaine.

Nous avons été témoins de sa détermination, lorsque la Police Montée a échoué à lui arracher un seul mot pendant son interrogatoire. Nous avons pu voir son courage face à l’agression brutale du Nisshin Maru.

Pendant toutes ces années, sa loyauté envers Sea Shepherd, envers les capitaines sous lesquels il servait, envers moi-même et avant tout envers nos clients de la mer, a été exemplaire.

La passion, le courage, l’imagination, la loyauté, la détermination, l’endurance, l’engagement. Voilà les mots que j’associe à Peter, le roc et la massue du mouvement Sea Shepherd.

Peter a tous les talents nécessaires pour faire un grand leader de Sea Shepherd. En plus de ses compétences nautiques, c’est un grand orateur et un ambassadeur itinérant de nos océans. C’est un stratège, et, ce qui est essentiel, il sait se servir des médias.

J’ai entendu des gens dire que Peter est le nouveau Paul Watson.

C’est faux.

Peter est Peter, ses capacités de leadership lui sont propres, moulées par sa propre passion et guidées par sa propre intuition.

Ce qu’il partage avec moi, c’est la satisfaction d’avoir découvert très tôt la mission de sa vie. Il sait ce qu’il veut faire, et il n’a jamais éprouvé de crainte ou d’hésitation au sujet du rôle qu’il s’est choisi.

C’est un guerrier de nos océans, un champion de la vie, un avocat de la nature et un capitaine de Sea Shepherd, et je sais que, dans trente-cinq ans, quand il aura mon âge, il sera encore sur le front, car il n’y a pas de retraite possible quand on est en service pour la planète.

Il est né guerrier, et il mourra guerrier, et je sais que sa vie sera un exemple pour d’autres, qui eux-mêmes seront à leur tour des exemples pour bien d’autres encore pour relever le drapeau de l’écologie marine.

Très jeune, à moins de trente ans, il est déjà une icône du mouvement Sea Shepherd, et il deviendra une légende.

Nous sommes tous des germes dans un mouvement pour la défense de la nature, de la beauté, de la diversité et de la vie.

Il y a dix ans, Peter était lui-même une graine et aujourd’hui c’est un chêne, encore jeune, mais profondément enraciné dans sa détermination à être un instrument de la raison contre la folie écologique de l’humanité.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact