Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 25 Février 2014 02:42

Aucune autre pieuvre ne doit remplacer Pandora au Zoo national de Washington!  

Appel à l'action pour les êtres intelligents des fonds des océans 

Commentaire de Jennifer Mishler, rédactrice pour Sea Shepherd USA

 

Les aquariums ne sont pas adaptés aux pieuvres géantes du Pacifique, la plus grande espèce de pieuvres au monde. Photo: Jennifer Mishler/Sea ShepherdLes aquariums ne sont pas adaptés aux pieuvres géantes du Pacifique, la plus grande espèce de pieuvres au monde. Photo: Jennifer Mishler/Sea ShepherdAu mois de septembre dernier, je me suis rendue au Smithsonian National Zoo de Washington D.C. pour observer et documenter les animaux et leurs conditions de vie. Au fur et à mesure des décès des animaux, le zoo a déploré un financement limité, entre autres tentatives de se justifier. Depuis, le zoo a fait marche arrière et a annoncé que malgré les problèmes liés au financement, les animaux étaient bien traités.

 

Alors que je parcourais l'espace dédié aux invertébrés, j'ai été très attristée de voir le petit aquarium qui contenait Pandora, une pieuvre géante du Pacifique. Elle était tout en haut de l'aquarium et s'accrochait à la paroi du fond de son univers minuscule et me regardait. Lorsque je regarde une pieuvre dans les yeux, je vois tout de suite son intelligence remarquable, et je ne peux m'empêcher de me demander ce qu'elle, de son côté, pense de moi.

Les pieuvres géantes du Pacifique sont la plus grande espèce de pieuvres au monde et pèsent parfois plus de 100 kg. Bien que certaines vivent jusqu'à leurs vieux jours en captivité, les aquariums ne sont pas un environnement adapté: ces animaux sont nocturnes et vivent dans les profondeurs des océans ainsi que dans l'obscurité des grottes sombres. Les pieuvres sont des animaux intelligents et complexes qui explorent leur environnement océanique naturel, et certaines sont assez curieuses pour examiner les plongeurs qu'elles rencontrent. Elles sont même capables de réussir à sortir de leurs aquariums par des moyens ingénieux. Pourquoi les emprisonner à perpétuité, alors même qu'elles essaient de s'échapper?

La photo ne montre pas l'aquarium en entier, mais elle donne une idée assez précise de la taille de Pandora et de combien elle y est à l'étroit tandis qu'elle ne peut pas se cacher de la foule ni de la lumière. La pièce est cependant assez sombre et la photo a été prise sans flash; nous l'avons donc retouchée pour améliorer la visibilité dans l'aquarium. Celui-ci laissait peut-être plus d'espace à Pandora au moment de son arrivée au zoo, mais elle y était trop à l'étroit une fois adulte: l'envergure de ses bras faisait plus de deux mètres! Plusieurs pieuvres avaient vécu au zoo avant l'arrivée de Pandora en 2011. Je n'ose pas imaginer dans quelles conditions elles ont dû vivre nuit et jour dans cette prison.

Le Zoo national a annoncé le décès de Pandora la semaine dernière. Elle avait cinq ans. C'est un âge assez avancé pour une pieuvre géante du Pacifique, dont l'espérance de vie est de trois à cinq ans à l'état sauvage. Le zoo était très heureux de pouvoir dire que Pandora avait vécu longtemps, mais je ne peux pas m'empêcher de penser aux conditions dans lesquelles elle a vécu confinée dans ce minuscule aquarium pendant deux de ces cinq courtes années.

Lorsque j'ai appris sa mort, j'étais à la fois attristée par son décès et soulagée de savoir que cet animal aussi intelligent et exceptionnel n'aurait plus à rester enfermé entre les quatre parois de cet aquarium. J'ai espéré de tout cœur que le Zoo national ne la remplacerait pas, mais il est déjà question d'y amener une autre pieuvre. Tandis que le zoo affirme vouloir restaurer l'aquarium, je doute néanmoins qu'il convienne à une "géante". Les pieuvres géantes du Pacifique doivent vivre en liberté dans les profondeurs de leur océan au lieu de servir de décorations dans des petits aquariums.

Je n'ai pas pu libérer Pandora de son vivant, mais j'ai fait le serment de lui prêter ma voix et de faire mon possible pour que l'aquarium ne serve de prison à aucune autre pieuvre. Si le Zoo national souhaite réellement étudier et protéger les pieuvres géantes du Pacifique, alors lui et les autres organisations du même type doivent s'atteler à les protéger à l'état sauvage au lieu de les forcer à passer leurs courtes vies dans des aquariums inadaptés sous les yeux du public.

Aucune pieuvre ne doit prendre la place de Pandora au Zoo national. Pour cela, Sea Shepherd a besoin de vous, au nom de Pandora et des siens.

APPEL À L'ACTION: Il n'existe aucune protection pour les pieuvres géantes du Pacifique en captivité, donc la seule raison qui puisse empêcher le Zoo national d'enfermer une autre pieuvre dans ce minuscule aquarium est la pression de l'opinion publique. Joignez votre voix à celle de Sea Shepherd et demandez au Smithsonian National Zoo de ne pas remplacer Pandora.

Adresse postale:

Friends of the National Zoo
P.O. Box 37012 MRC 5516
Washington, DC 20013-7012
United States of America

Téléphone: 001-202-633-4888

Formulaire de contact

Smithsonian National Zoo sur Facebook

Smithsonian National Zoo sur Twitter

Robert J. Lamb, Directeur Général:
Téléphone : 001-202-633-4379
Bureau du Directeur (fax) : 001-202-673-4738

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact