Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Samedi, 08 Novembre 2014 15:16

Défendre les tortues marines de Pacuare aide la communauté

Par Erick Saldana, Sea Shepherd Costa Rica

Erick protégeant des tortues marines lors de l’opération Pacuare. Photo: Sea ShepherdErick protégeant des tortues marines lors de l’opération Pacuare. Photo: Sea ShepherdParticiper comme volontaire à l’opération Pacuare m’a beaucoup apporté. J’ai toujours aimé la nature et été fasciné par notre planète ainsi que par tous les êtres vivants qui la partagent avec nous.

Cette fascination m’a poussé à en apprendre plus sur notre monde. Plus j’apprenais, plus ma confusion grandissait. J’avais toujours eu du mal à comprendre la société et la façon dont le développement affecte l’environnement. Au final, j’en ai conclu que la société est dirigée par l’avidité d’un petit nombre de personnes. En tant qu’être humain, je réalise que nous sommes tous liés et que chaque geste compte. Je fais donc quelque chose que j’aime en aidant "Pachamama" (la Terre-Mère).

Avoir participé à l’opération Pacuare depuis le tout début a été un privilège. La satisfaction de voir une tortue luth pour la première fois, la remise en liberté de centaines de petites tortues imbriquées ou le déplacement du nid d’une tortue verte: toutes ces expériences ont été extraordinaires. Mais cette campagne m’a apporté un sentiment encore plus gratifiant : j’ai réalisé que, en sauvant les tortues marines, nous aidons également les gens, nous éduquons les futures générations, nous sensibilisons la communauté sur le danger d’extinction auquel sont confrontées les tortues marines et nous leur expliquons comment la protection des tortues marines pourrait avoir un impact positif sur leur vie et l’économie de la communauté.

Pacuare est un territoire qui n’appartient à personne, situé sur la côte caraïbe du Costa Rica et régi par ses propres lois, sans police ou services de base (eau potable, électricité ou couverture en téléphonie mobile). C’est un village sans protection pour les tortues et seules quelques personnes y vivent. Sea Shepherd Costa Rica est venu avec l’intention de défendre, préserver et protéger les tortues marines, mais cet objectif est difficilement réalisable sans collaboration de la part de la communauté. Ils sont étroitement liés et en symbiose depuis le début de Pacuare.

Travailler avec les locaux pour appliquer les lois nationales et rencontrer une nouvelle génération de volontaires originaires du monde entier qui rêvent d’un avenir meilleur me fait espérer qu’un jour, peut-être, cette innocente créature ne sera plus en danger et que les communautés comme Pacuare coexisteront avec les tortues et les considéreront comme leurs invités les plus appréciés. Qui sait? Peut-être qu’un jour, nous n’aurons plus besoin de protéger les tortues. En attendant, je travaillerai ici pour que ce jour ait lieu.

Je souhaite remercier notre héros disparu pour son travail au service de la protection des tortues marines et l’héritage qu’il a laissé aux futures générations. RIP Jairo Mora Sandoval (22 mars 1987 – 31 mai 2013).

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact