Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 12 Janvier 2015 16:55

Les requins ne tuent pas les gens. Les gens qui tuent les requins, tuent les gens

Par le fondateur de Sea Shepherd, le capitaine Paul Watson

Les requins sont essentiels pour l’équilibre et le bien-être des écosystèmes océaniques – Photo: Nicolas Vera/Sea ShepherdLes requins sont essentiels pour l’équilibre et le bien-être des écosystèmes océaniques – Photo: Nicolas Vera/Sea ShepherdEn ce qui concerne les causes de décès, les requins sont tout en bas de la liste des causes principales.

Vous avez bien plus de chances de mourir en voiture, de vous faire tirer dessus dans la rue, d’être frappé par la foudre en jouant au golf, de glisser dans votre baignoire ou de vous empoisonner dans un restaurant.

Et parmi les animaux, les chiens, les éléphants, les autruches, les abeilles, les moustiques (spécialement les moustiques), les chevaux, les crocodiles, les cerfs, les caribous et les ours tuent bien plus de gens que les requins.

Et quant aux causes de mortalité humaine, aucun animal n’est plus dangereux que l’animal humain.

Alors pourquoi toute cette hystérie ridicule au sujet des requins?

Les trois coupables principaux sont: 1) les média. 2) les politiciens opportunistes. Et 3) la couardise de certains surfeurs et chasseurs sous-marins.

Les média ont commencé à diffamer les requins avec cette horreur de film de Stephen Spielberg, Les dents de la mer. Ce film a engendré des dizaines de films anti-requins de série B, et en conséquence les requins ont été montrés à la télévision sous un jour trompeur comme des êtres diaboliques.

Les politiciens, toujours prompts à exploiter les peurs des gens, se sont emparés de cette hystérie comme d’un moyen facile pour se présenter en défenseurs de leurs citoyens les plus crédules face à des monstres. Ce type de comportement chez les politiciens remonte à l’époque des combats contre les dragons, et même aux croisades contre les loups.

Et maintenant voilà les bêlements peureux d’une très petite minorité de surfeurs qui veulent qu’on extermine les requins pour qu’ils n’aient plus à s’inquiéter du fait que leurs planches et leur comportement ont tendance à attirer les requins parce qu’ils ressemblent à de la nourriture pour requins, c’est-à-dire à des phoques. Vu par un requin sous la surface de l’eau, un surfeur sur une planche ressemble vraiment à un phoque.

Ce ne sont pas les vrais surfeurs le problème. Eux comprennent la situation, et ils savent que lorsque qu’on s’aventure dans la mer en ressemblant à un phoque, il est sage de prendre des précautions, comme de ne pas aller surfer dans certaines zones à certains moments de l’année ou de la journée, quand les requins cherchent de quoi manger. Ils ne portent pas non plus de montres brillantes, de maillots de bain ou de planches de couleur blanche.

Et il y a aussi les chasseurs sous-marins. Leur façon de harponner les poissons et de répandre du sang dans l’eau attire automatiquement les requins comme un aimant.

Le vrai miracle en fin de compte, c’est qu’il y ait si peu d’attaques de requins, si on considère les dizaines de millions de gens qui surfent, nagent, pêchent et plongent dans la mer.

La raison en est que, tout simplement, les requins n’attaquent pas naturellement les êtres humains, et que la plupart des attaques de requins sont dues à des confusions.

Par conséquent, il est vraiment moins dangereux de surfer ou de faire de la chasse sous-marine que de jouer au golf, où plus de golfeurs meurent chaque année, frappés par la foudre, que de surfeurs attaqués par un requin.

J’ai nagé, surfé et plongé avec des requins, y compris des grands blancs, des requins marteaux, des requins-tigres ou des requins-bouledogues, entre autres. Je n’ai jamais été menacé. J’ai été encerclé par des requins-tigres, et des grands blancs m’ont regardé avec curiosité, mais pas une fois je n’ai eu le sentiment que ma vie était en danger.

Mais même si cela avait été le cas, je partage l’avis de mon amie Kelly Slater, à savoir que la mer est le milieu naturel des requins, et que ce n’est pas un endroit à envahir pour ensuite aller nous plaindre.

Car il reste vrai que les requins sont essentiels pour l’équilibre et le bien-être des écosystèmes marins. Nous avons besoin des requins pour maintenir cet équilibre et ce bien-être, car la perte des requins dans notre océan aura des conséquences très sérieuses, et ces conséquences auront un impact négatif sur l’humanité.

Pourquoi les attaques de requins sont-elles un peu plus fréquentes ces dernières années? Il y a de nombreuses raisons, et presque toujours causées par les humains. L’Australie Occidentale envoie chaque année par bateau en Asie des centaines de milliers de vaches et de moutons vivants, et ces navires rejettent dans l’eau le sang, l’urine et les excréments du bétail, ce qui attire les requins. Des centaines de cadavres d’animaux morts sont aussi jetés par-dessus bord. Les gens ont pris l’habitude de ne pas tenir compte des alertes sur les plages. Et probablement le principal facteur est que les humains vident l’océan de ses poissons, et que cela pousse les requins à s’aventurer près du rivage en quête de nourriture, mais même ainsi, le nombre d’attaques de requins reste remarquablement bas.

La plupart des attaques de requins résultent de l’ignorance humaine et de la dégradation des écosystèmes océaniques.

Le problème n’est pas tant que les requins tuent des gens. Le problème, ce sont les gens ignorants qui tuent des requins qui tuent des gens.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact