Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mercredi, 09 Septembre 2015 09:38

Tenue d’une conférence sur le Grind au Danemark

Capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd

Le navire de la marine danoise, HDMS Trition, tente de dissimuler l’arrestation de l’équipage du Sam Simon, navire de Sea Shepherd - Photo : Sea Shepherd / Iraultza IzquierdoLe navire de la marine danoise, HDMS Trition, tente de dissimuler l’arrestation de l’équipage du Sam Simon, navire de Sea Shepherd
Photo : Sea Shepherd / Iraultza Izquierdo
Le Parlement danois envisage de tenir une conférence à Copenhague d’ici la fin de l’année visant à discuter du grindadráp, le massacre des globicéphales aux îles Féroé.

Sea Shepherd continuera à faire pression sur le Danemark aussi longtemps que l’armée, la police et les tribunaux danois soutiendront une telle activité, illégale en Europe et au Danemark.

Sea Shepherd n’a jamais appelé au boycott des produits danois, mais le Danemark pense que nous l’avons fait, et bien sûr beaucoup de personnes autres que les membres de Sea Shepherd ont préconisé un boycott. Par contre, Sea Shepherd découragent effectivement les navires de croisière de se rendre dans les îles Féroé danoises parce que la loi qui stipule que toute personne se doit de signaler les globicéphales aux chasseurs de baleine, pourrait maintenant rendre les croisiéristes complices de leur meurtre.

Nous devons absolument continuer à écrire aux politiciens danois et présenter le problème au public danois.

Le Danemark ne devrait pas soutenir une activité qui représente une violation de la législation danoise. Le Danemark ne devrait pas soutenir la consommation de viande contaminée par le méthyl-mercure et permettre ainsi aux enfants de consommer de la viande toxique. Le Danemark ne devait pas utiliser l’argent des contribuables danois et les subventions européennes pour soutenir une activité qui est interdite en vertu de la réglementation européenne.

Un article de la presse féringienne affirme que les politiciens danois "ont refusé de s’impliquer dans le grindadráp se déroulant dans les îles Féroé". C’est totalement faux. Chaque membre élu du Parlement danois soutient le massacre des globicéphales dans les îles Féroé. Pas un seul d’entre eux ne s’y est opposé.

Il s’agit là d’une affaire danoise et Sea Shepherd entend continuer d’attirer l’attention sur la complicité du Danemark dans le massacre brutal de cétacés dans les îles Féroé danoises.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact