Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Samedi, 03 Octobre 2015 13:27

Succès de l'Opération Saimaa Seal

Rapport d'Henri Kuittinen, responsable de l'Opération Saimaa Seal

Pas un seul phoque n'a péri dans les filets de pêche pendant la campagne - Photo : Sea ShepherdPas un seul phoque n'a péri dans les filets de pêche pendant la campagne
Photo : Sea Shepherd

L'Opération Saimaa Seal a été mise en place pour protéger l'espèce la plus menacée parmi les phoques et l'un des mammifères les plus menacés au monde, le phoque annelé de Saimaa du Lac Saimaa, en Finlande.

Le phoque annelé de Saimaa est au bord de l’extinction. Selon les experts, l’espèce aura totalement disparu d’ici quelques décennies et on estime qu’il ne reste actuellement que 320 individus.

Sea Shepherd patrouille dans la région de Saimaa avec un bateau à moteur en aluminium équipé d'un sonar, d'un traceur graphique et d'une caméra sous-marine - Photo : Sea ShepherdSea Shepherd patrouille dans la région de Saimaa avec un bateau à moteur en aluminium équipé d'un sonar, d'un traceur graphique et d'une caméra sous-marine
Photo : Sea Shepherd
Les filets et les casiers de pêche illégaux représentent la principale menace pour ce phoque en voie de disparition.

En Finlande, la pêche au filet est interdite dans les réserves naturelles au printemps et l’utilisation des casiers est réglementée afin de réduire le danger qu’ils représentent pour les phoques. Néanmoins, malgré les efforts de quelques inspecteurs dévoués, les réglementations actuelles sont mal appliquées et, de ce fait, assurent une bien médiocre protection.

Activités

L'objectif quotidien des volontaires de Sea Shepherd consistait à patrouiller en couvrant la plus vaste zone possible, afin de s'assurer qu'elle était exempte de filets.

L'Opération Saimaa Seal a permis de couvrir 4 521 kilomètres en tout, soit la distance qui sépare Helsinki du Pakistan ou Amsterdam du Pôle Nord.

Engagement avec la communauté

La présence de Sea Shepherd Finlande sur le lac a motivé la population locale à jouer un plus grand rôle dans l'inspection et le respect de ses propres eaux. Les autorités ont dû organiser des journées de formation supplémentaires pour accueillir tous les candidats au rôle d'inspecteur des pêcheries volontaire. Selon les dires de l'inspecteur en chef, cette situation était tout à fait inédite et à porter en totalité au crédit des actions de Sea Shepherd Finlande. Une douzaine d'inspecteurs au moins a été formée.

Résultats

Les volontaires de Sea Shepherd ont patrouillé chaque jour, à l'affût de dangers potentiels pour le phoque annelé de Saimaa - Photo : Sea Shepherd Les volontaires de Sea Shepherd ont patrouillé chaque jour, à l'affût de dangers potentiels pour le phoque annelé de Saimaa - Photo : Sea Shepherd Au cours de la campagne, les volontaires de Sea Shepherd ont découvert dix filets illégaux et signalé un peu plus de 400 casiers, dont 199 considérés comme illégaux. Ces résultats représentent une augmentation par rapport à l'opération de l'année précédente, qui avait permis de déceler 392 casiers et 4 filets.

Un pêcheur a été pris sur le fait par les volontaires de Sea Shepherd Finlande, qui ont immédiatement informé l'inspecteur en chef et la police.

Les volontaires de Sea Shepherd ont rencontré entre 10 et 20 phoques pendant la campagne. Toutes ces observations ont été documentées pour l'Université de Finlande Orientale. Plusieurs des phoques rencontrés n'avaient jamais été identifiés ni photographiés auparavant. Toutes les rencontres ont été signalées aux autorités ainsi qu'aux chercheurs scientifiques.

Le directeur général de la Fédération des associations de pêche finlandaises a publiquement loué les bienfaits pour les phoques apportés par les efforts déployés par l'Opération Saimaa Seal.

Nous sommes heureux d’annoncer que pas un seul phoque n'a péri dans les filets de pêche pendant la campagne.

Cette carte indique la zone complète couverte pendant l'Opération Saimaa Seal, soit quelques 4 521 kilomètres.Cette carte indique la zone complète couverte pendant l'Opération Saimaa Seal, soit quelques 4 521 kilomètres.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact