Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 26 Janvier 2016 21:58

Greenpeace est passée du côté obscur en soutenant l'industrie de la chasse au phoque

Par le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd

Greenpeace a maintenant franchi la limite en qualifiant la fourrure de phoque de « durable ».

J’ai initié et mené les premières campagnes de Greenpeace contre la chasse au phoque de 1975 à 1977. Je n’aurais vraiment jamais imaginé que Greenpeace se vendrait un jour à l’industrie de la chasse au phoque.

Jon Burgwald a annoncé au nom de Greenpeace que Greenpeace soutient la chasse au phoque « durable ».

Cela n’existe pas. Les phoques sont menacés par la diminution rapide des populations de poissons et par la pollution. Notre Océan se meurt et Greenpeace semble se complaire dans le déni abject de cette réalité. Nous avons besoin des phoques pour aider à conserver un écosystème marin sain.

Greenpeace est maintenant une marionnette dans les mains de l’industrie de la fourrure et de l’intérêt du Canada à exporter de la fourrure à la Chine. Cette organisation facilite maintenant la tâche aux bouchers tueurs de phoques en soutenant l’un des massacres de masse les plus brutaux et sanglants à l’encontre de la vie sauvage sur cette planète.

En tant que co−fondateur de Greenpeace, je me sens dégouté et trahi par cette nouvelle volte-face dans la politique de Greenpeace.

Comment une personne qui éprouve de la compassion et de l’empathie pourra-t-elle continuer à soutenir Greenpeace après ça ? À quoi pensent-ils, bon sang ?

Greenpeace ne s’oppose pas au massacre des globicéphales aux îles Féroé ni au massacre brutal de dauphins à Taiji, au Japon et maintenant ça. Combien de temps avant que Greenpeace soutienne les opérations illégales de chasse à la baleine lancées par le Japon au sujet desquelles ils continuent à récolter des fonds pour des campagnes qu’ils ne réalisent jamais en vérité ? La dernière fois qu’un bateau Greenpeace a vogué sur l’océan Austral pour défendre des baleines, c’était en 2007 et pourtant les courriers de demande de financement continuent à être envoyés pour demander des dons afin de sauver les baleines.

J’ai essayé de tenir ma langue ces dernières années au sujet de Greenpeace mais ça, c’est une énorme trahison par rapport à ce que nous avons créé dans les années 70. Ils ont simplement craché à la figure de leurs fondateurs, dont moi, David Garrick ainsi que le regretté Robert Hunter avec cette révélation choquante : la Fondation Greenpeace est une organisation qui soutient la chasse au phoque.

Nous avons risqué nos vies pour sauver des phoques des gourdins des chasseurs. J’ai été personnellement battu par des chasseurs de phoques et emprisonné pour être intervenu afin d’empêcher le massacre des phoques. J’ai été traîné à travers des eaux glacées et des ponts trempés de sang par les gants de chasseurs de phoques sur un bateau de chasse au phoque en 1977. Ils m’ont donné des coups de pied et m’ont frappé avec leurs gourdins, ils m’ont craché dessus et plongé la tête dans le sang, et Greenpeace a exploité ces images pour récolter des fonds à ce moment-là, et maintenant ils renient ce sacrifice ainsi que le dur labeur et les grands risques pris par les membres de Greenpeace à cette époque sans même avoir la courtoisie de s’excuser auprès de nous, qui avons porté leur étendard.

Et maintenant Greenpeace qualifie la fourrure de phoque d’écologique. Et puis quoi encore, un soutien à Monsanto ?

Ces personnes qui se réclament de Greenpeace aujourd’hui n’ont jamais pris aucun risque pour les phoques, elles n’ont jamais été arrêtées, elles ne sont même jamais allées sur la banquise pour voir la brutalité de leurs propres yeux.

Cela me rend à la fois triste et furieux, je me sens infiniment trahi et frustré.

Honte à vous Greenpeace, c’est impardonnable et cela montre à quel point Greenpeace s’est honteusement éloignée de ses racines.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact