Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 15 Février 2016 18:52

Faire la différence pour les vaquitas

Par la Capitaine Oona Layolle

L’équipage retire un filet maillant illégal posé dans le refuge des vaquitas pour capturer les totoabas - Photo : Carolina A CastroL’équipage retire un filet maillant illégal posé dans le refuge des vaquitas pour capturer les totoabas
Photo : Carolina A Castro
Après l’arrivée particulièrement attendue du Farley Mowat en mer de Cortez, nous nous sommes concentrés sur l’expérimentation de différentes techniques pour trouver les engins de pêche illégaux. Ces engins sont posés pour capturer le totoaba, un poisson en voie de disparition, et piègent également la vaquita, le petit dauphin le plus menacé au monde.

Trouver ces filets n’a pas été chose facile.

Tout d’abord, la météo ne nous a pas aidés. Les tempêtes hivernales nous ont obligés à suspendre nos activités pour deux semaines ; nous attendions que les grands vents et les fortes houles s’arrêtent (en espérant que la météo empêche les braconniers d’agir). Malheureusement, les filets étaient toujours là, cachés dans l’eau, prêts à tuer. Nous avons aussi appris que quelques braconniers avaient pris la mer, non découragés par les conditions météorologiques défavorables. Depuis notre arrivée, nous avons eu connaissance de onze pêcheurs illégaux ayant trouvé la mort en essayant de pêcher durant une tempête. Il est choquant de voir à quel point la cupidité peut mener à des actions illégales et terribles.

La semaine dernière, la stratégie de campagne a été réajustée, et les bons outils pour trouver les filets illégaux ont parfaitement fonctionné. Et ceci grâce au travail acharné des volontaires à bord du Farley Mowat et du Martin Sheen. On trouve aujourd’hui, en moyenne, un filet de pêche illégal par jour que l’on récupère et remet à la marine. Le Martin Sheen et le Wolf (l’annexe du Farley Mowat) patrouillent dans la réserve jour et nuit afin de trouver les filets. En même temps, le Farley assure leur sécurité la nuit, pourchassant les navires illégaux, et relevant les filets trouvés par les équipes de recherche. Nous faisons alors appel à la marine qui récupère et saisit ce matériel de pêche illégal.

Ces trois derniers jours, nous avons enfin eu droit à une météo favorable. Grâce à nos techniques et stratégies de campagne, nous avons réussi à trouver deux filets à totoaba. L'un d'eux, le plus long jamais utilisé en mer de Cortez, mesurait 500 mètres de long, et un totoaba mort y était enchevêtré. En outre, un campement de pêcheurs a été découvert, où nous avons trouvé et saisi un filet maillant à totoaba bien caché et une longue ligne illégale, utilisée également pour capturer le totoaba. Ensuite, nous avons découvert une longue ligne immergée dans le refuge avec trois totoabas piégés que nous avons réussi à libérer. Tous les engins de pêche illégaux et les animaux en voie d’extinction tués ont été remis à la marine mexicaine.

C’est un soulagement et une fierté pour toute l’équipe Milagro d’avoir pu trouver et récupérer ces engins à tuer et permettre ainsi aux vaquitas et aux totoabas de nager en sécurité.

Katja Whalter tient un filet illégal de pêche au totoaba que son équipage et elle ont récupéré dans le refuge des vaquitas - Photo : Carolina A CastroKatja Whalter tient un filet illégal de pêche au totoaba que son équipage et elle ont récupéré dans le refuge des vaquitas - Photo : Carolina A Castro

La capitaine Oona félicite le capitaine de la marine qui aide Sea Shepherd à récupérer les filets illégaux - Photo: Carolina A CastroLa capitaine Oona félicite le capitaine de la marine qui aide Sea Shepherd à récupérer les filets illégaux - Photo: Carolina A Castro

Le maître d’équipage du Farley Mowat, Adam Conniss, retire un totoaba mort d’un filet de pêche illégal trouvé dans le refuge des vaquitas - Photo: Carolina A CastroLe maître d’équipage du Farley Mowat, Adam Conniss, retire un totoaba mort d’un filet de pêche illégal trouvé dans le refuge des vaquitas - Photo: Carolina A Castro

L’équipage remet à la marine un filet maillant et des hameçons illégaux pour destruction - Photo : Carolina A CastroL’équipage remet à la marine un filet maillant et des hameçons illégaux pour destruction
Photo : Carolina A Castro

L’équipage de Sea Shepherd vient en aide à un totoaba piégé dans un filet maillant illégal - Photo : Roy SasanoL’équipage de Sea Shepherd vient en aide à un totoaba piégé dans un filet maillant illégal
Photo : Roy Sasano

Un totoaba mort récupéré par l’équipage de Sea Shepherd, puis remis aux autorités mexicaines - Photo : Carolina A CastroUn totoaba mort récupéré par l’équipage de Sea Shepherd, puis remis aux autorités mexicaines - Photo : Carolina A Castro

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact