Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 07 Mars 2016 03:27

La fin des "6 bandits"

Par le capitaine Siddharth Chakravarty

Le capitaine Sid Chakravarty montrant la Notice Mauve d’Interpol délivrée à l’encontre du Viking en 2014 pour activités de pêche illégales - Photo: Tim WattersLe capitaine Sid Chakravarty montrant la Notice Mauve d’Interpol délivrée à l’encontre du Viking en 2014 pour activités de pêche illégales - Photo: Tim WattersCe matin, le Viking a jeté l’ancre dans le port de Jakarta en Indonésie. De la proue du Steve Irwin, je l’ai regardé se frayer un chemin entre les bateaux et se diriger vers un emplacement à quelques centaines de mètres de moi. Le Viking est un bateau de pêche illégale recherché depuis plus de dix ans. Il est attendu au port pour une enquête sur ses crimes de pêche, puis sera coulé par la marine indonésienne pour non-respect des lois nationales et internationales. Depuis 2003, ce bateau pêche illégalement dans l’océan Austral et l’océan Atlantique, et les limites du droit international lui ont permis de conserver une longueur d’avance sur les autorités d’application de la loi. Mais la chance n’a pas duré.

Mi-2014, le Capitaine Peter Hammarstedt et moi avons commencé à discuter du problème quasi insoluble de la pêche illégale en Antarctique. La Cour de justice Internationale venait de rendre un jugement pour l’arrêt du programme japonais de chasse à la baleine en Antarctique et, tout en nous réjouissant de l’issue spectaculaire de la dixième campagne Sea Sherpherd de défense des baleines en Antarctique, nous commencions à planifier la prochaine. Nous avons passé les six mois suivants à repérer les activités de ces navires illégaux et, en novembre 2014, Sea Sherpherd annonçait l’Opération Icefish, une campagne dédiée à lutter contre les "6 bandits", six bateaux de pêche illégale qui retournaient sans cesse en Antarctique, attirés uniquement par les millions de dollars que leur assurait le trafic illicite de légine.

La semaine dernière, le capitaine Siddharth Chakravarty, responsable de la campagne pour Sea Shepherd, a averti les autorités indonésiennes de l’entrée probable du Viking dans les eaux indonésiennes - Photo: Tim WattersLa semaine dernière, le capitaine Siddharth Chakravarty, responsable de la campagne pour Sea Shepherd, a averti les autorités indonésiennes de l’entrée probable du Viking dans les eaux indonésiennes - Photo: Tim WattersAprès l’amarrage du Viking aujourd’hui, j’ai embarqué dans un petit bateau pour aller le voir de plus près. J’ai observé la coque rouillée de ce bâtiment de 70 mètres et j’ai compris qu’il ne franchirait plus jamais les glaces de l’Antarctique. J’ai remarqué ce treuil, qui a remonté à bord des dizaines de milliers de kilos de légine volée dans l’écosystème immaculé de l’Antarctique, satisfait qu’il ne tourne plus jamais. En passant devant la poupe, j’ai regardé les écoutilles closes et j’étais euphorique à l’idée que ce bateau ne pêcherait plus jamais.

En m’en éloignant, je me suis rendu compte que j’avais devant les yeux le dernier des "6 bandits". Depuis décembre 2014, un groupe hétéroclite de volontaires a mené deux campagnes qui ont mis à genou la mafia des braconniers de légine. Avec un bateau sabordé et quatre autres retenus dans différents ports du monde, le Viking était le dernier des braconniers de légine.

Il est parfois important de ne pas entraver ses rêves. Il est parfois important de ne pas être satisfait. Il est parfois important de ne pas s’en tenir à des objectifs prédéfinis. Parce que c’est à ce moment que le changement arrive vraiment.

Je serai toujours reconnaissant à mes équipages du Sam Simon et du Steve Irwin, au capitaine Hammarstedt et son équipage du Bob Barker, à nos équipes à terre, à nos équipes média, aux membres du conseil d’administration et à nos soutiens qui ont tous joué un rôle important dans la réussite de ces campagnes. En m’approchant du Viking, j’ai compris que, ensemble, nous avions écrit l’histoire. La fin des « 6 bandits » est notre victoire.

Viking, dernier des 6 bandits, bateaux braconniers de légine, à son arrivée à Jakarta - Photo: Eliza MuirheadViking, dernier des "6 bandits", bateaux braconniers de légine, à son arrivée à Jakarta
Photo: Eliza Muirhead

Les autorités ont annoncé que le Viking est retenu pour entrée sans autorisation dans les eaux indonésiennes et falsification de nom - Photo: Eliza MuirheadLes autorités ont annoncé que le Viking est retenu pour entrée sans autorisation dans les eaux indonésiennes et falsification de nom - Photo: Eliza Muirhead

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact