Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 11 Juillet 2016 13:36

Gestion des requins dans les eaux de Nouvelle-Galles du Sud :

Sea Shepherd Australie salue les recommandations du Comité parlementaire de l’Etat australien, mais beaucoup de travail reste à faire

Par Allyson Jennings, coordinatrice de l’Opération Apex Harmony en Nouvelle-Galles du Sud

Repéreur de requins - Photo : Sean GeerRepéreur de requins - Photo : Sean GeerLe comité de l’assemblée législative de Nouvelle-Galles du Sud (NSW) chargé de l'étude des investissements, des industries et du développement régional a récemment remis ses conclusions sur la gestion des requins dans les eaux de l’État australien. Ce document représente l’aboutissement d’une enquête parlementaire initiée en août 2015 ayant rassemblé de nombreuses parties prenantes. Ainsi, Sea Shepherd Australie a pu apporter son expertise lors de cette enquête et Natalie Banks, coordinatrice de la campagne pour la protection nationale des requins, a également pu participer à l’audience donnée à Ballina, en Australie, à la fin de l’année dernière.

Sea Shepherd loue la pertinence des treize recommandations remises par le comité qui introduisent un large éventail d’actions et de solutions précises dont un grand nombre peuvent être mises en œuvre dans un futur proche en faveur de la vie marine et des usagers de la mer. Parmi elles, on retrouve l’étude d’un programme de repérage de requins, solution clé prônée par les conclusions d’une enquête indépendante commissionnée l’année passée par les dirigeants de la NSW, une révision du programme de filets anti-requins déjà en place tous les trois ans (contre cinq ans actuellement), le remplacement éventuel des filets anti-requins par des solutions plus respectueuses de l’environnement comme la barrière anti-requins Eco Shark Bareer qui dépendent des résultats d’essais, de l’augmentation des financements, de la réforme des procédures instaurées et de l’amélioration de la communication auprès du public.

Cependant, une inquiétude plane au-dessus de ces recommandations car le Département des industries primaires de la Nouvelle Galles du Sud s’est vu allouer la supervision de la plupart de ces missions sans qu’aucune organisation n’ait été désignée pour surveiller leur mise en œuvre. Étant donné les antécédents critiquables du Département en matière de communication relative à la recherche et au développement auprès des parties prenantes et du public, il apparaît légitime de se demander si l’institution de la NSW saura faire preuve de transparence et mener à bien ces objectifs en les plaçant en tête de liste de leur programme.

Les essais actuels de technologies non létales en différents lieux de la NSW font office de preuves incontestables puisque parties prenantes comme habitants se plaignent de l’absence totale de consultation.

Sea Shepherd Australie réclame à nouveau plus de transparence et de fiabilité pour la mise en œuvre de ces treize recommandations afin de garantir les meilleurs résultats possibles pour la vie marine comme pour les usagers de la mer. Espérons que ces recommandations ne se perdent pas dans le système comme une quelconque autre procédure parlementaire.

Animaux marins caoturés dans les filets - Illustration : Michael BeasleyAnimaux marins caoturés dans les filets - Illustration : Michael Beasley

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact