Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 31 Octobre 2017 00:00

Le pavillon de Sea Shepherd

Commentaire de Paul Watson

Les gens nous demandent souvent ce que signifie notre pavillon et pourquoi est-ce que ce qui ressemble au Jolly Roger, le pavillon de la piraterie, flotte au-dessus de nos têtes.

Le pavillon Jolly Roger de Sea Shepherd
Le pavillon Jolly Roger de Sea Shepherd

Pour trouver l’explication, il faut remonter quelques années en arrière, lorsque nos détracteurs nous accusaient d’être des pirates. Au début, cela m’amusait. Sea Shepherd s’oppose en priorité aux activités illégales, comme la chasse à la baleine illégale et les activités de pêche interdites. J’ai fondé Sea Shepherd pour en faire une organisation anti-braconnage, une organisation radicalement opposée à la piraterie.

Certains, qui pratiquaient des activités essentiellement illégales, ont accusé Sea Shepherd d’être des pirates.

En pratiquant l’Aikido, j’ai appris il y a des années que la sagesse veut que l’on accompagne la force qui se dirige contre nous pour la tourner à notre avantage.

Ils ont voulu nous traiter de pirates, alors, très bien, nous allions devenir des pirates.

Au lieu de nous mettre sur la défensive et de dire que nous n’étions pas des pirates, nous avons décidé de passer à l’offensive et de répondre par "Ouais on est des pirates, qu’est-ce que vous allez faire ? Arrr !"

J’ai demandé à Geert Vons, directeur de Sea Shepherd Pays-Bas et tatoueur de profession, de dessiner un drapeau avec un Jolly Roger en guise de modèle pour notre pavillon.

Le pavillon pirate original et traditionnel de la piraterie dans les Caraïbes était blanc sur rouge, et non pas blanc sur noir. C’était un pavillon français appelé le "Joli Rouge".

Il me semble que c’est le Capitaine Bartholomew Roberts qui a dessiné la première version en noir et blanc du pavillon en l’an 1700, mais chaque groupe de pirates avait son propre motif. Et c’est le Capitaine Jack Rackham qui a dessiné les coutelas croisés en-dessous de la tête de mort.

Le Jolly Roger était le modèle parfait pour représenter ce que nous avions à l’esprit.

Tout d’abord – le fond noir. Il représente l’extinction, la fin de toute forme de vie, la mort de l’Océan.

Là-dessus, le crâne humain. Celui-ci représente l’humanité, la cause de l’affaiblissement et l’extinction des espèces dans les océans.

Sur le front du crâne un dauphin et une baleine forment le symbole du Yin et du Yang. Le passif et l’actif. Le féminin et le masculin. Le dauphin représente le yin, et la baleine, le yang. Tous deux s’efforcent de restaurer l’équilibre et l’harmonie au sein de l’Océan. C’est l’harmonie de l’Océan qui est la source de toute forme de vie sur Terre. En d’autres termes, si l’Océan meurt, nous mourrons tous

En-dessous de la tête de mort, nous avons choisi de croiser un bâton de berger, symbole de protection, avec un trident, symbole de l’action. Ensemble, ils représentent notre philosophie de l’ “agressivité non violente”.

Le dauphin intégré au trident symbolise notre volonté de concentrer notre énergie de manière non violente sur la protection de la vie marine.

Le pavillon représente parfaitement Sea Shepherd. Il est aussi facilement reconnaissable et évoque une énergie qui traduit la passion, la détermination, la résolution, l’amour et le courage.

Et encore mieux, les enfants l’adorent.

Les pirates n’étaient pas tous mauvais. Barbe-noire s’attaquait aux esclavagistes, il libérait les esclaves puis leur offrait des postes sur le navire, sur lequel ils demeuraient égaux. C’est le pirate John Paul Jones qui a fondé la marine américaine et la marine russe. C’est le pirate Henry Morgan qui a mis un terme à la piraterie dans la mer des Caraïbes. Les pirates Francis Drake, Henry Morgan et Walter Raleigh ont tous trois été faits chevaliers, le pirate Robert Surcouf s’est vu décerné la Légion d’honneur par Napoléon et les célèbres pirates des Caraïbes ne faisaient que voler l’or que les pirates espagnols avaient eux-mêmes volé aux Aztèques et aux Incas.

Les pirates Sea Shepherd sont de bons pirates qui défendent la vie contre des mauvais pirates qui la détruisent pour se faire de l’argent. Nous sommes fiers d’être des pirates de la compassion qui s’opposent aux pirates de la cupidité.

Et ainsi s’achève l’histoire des origines du pavillon de Sea Shepherd.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact