Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 12 Décembre 2017 00:00

Nouvelle-Galles du Sud : les filets sur la côte nord ne sont qu’une solution de fortune pour la sécurité dans l’océan

Par Allyson Jennings – coordinatrice de la campagne Apex Harmony

Un requin obscur mort prisonnier des filets devant Lennox Beach. Photo: Sea Shepherd
Un requin obscur mort prisonnier des filets devant Lennox Beach. Photo: Sea Shepherd

Mardi 12 décembre, notre équipage s’est rendu au large de Seven Mile Beach à Lennox Head pour y prendre des vidéos et des renseignements, quand il a croisé un requin obscur de 1,5m, mort depuis peu dans un filet. Les requins obscurs sont méfiants et s’éloignent quand on s’en approche.

Certains pensent que les filets fonctionnent parce qu’il n’y a eu aucun incident depuis qu’ils sont en place. Mais une corrélation n’équivaut pas à une causalité. Avant la pose des filets, il arrivait déjà qu’aucun incident ne survienne pendant quelque temps dans la région de Ballina.

Un filet de 150m a été installé for Seven Mile Beach qui s’étend sur 8,5km. Comment un filet de 150m peut-il protéger correctement une plage de 8,5km ? C’est impossible.

Ce petit requin est mort pour rien dans un filet qui ne procure rien d’autre qu’illusion de sécurité pour les usagers de l’océan. Ce requin est aussi devenu une proie facile pour les requins de passage. En quoi est-ce une mesure efficace de protection du public ?

Le comité d’enquête sénatorial du gouvernement australien a rendu son dernier rapport sur la régulation et la dissuasion des requins. Sa première recommandation est d’éliminer les filets et de les remplacer par des alternatives non létales. Nous sommes d’accord et cela doit se faire. Il est temps d’arrêter les petits jeux politiques sur ce sujet.

Le sénateur en charge de ce comité, Peter Whish-Wilson a également déclaré : "Nous ne pouvons pas prouver que les filets à requins éliminent ou réduisent les risques de morsure de requin. Une attaque a eu lieu récemment sur une plage équipée d’un filet sur la Côte centrale et les attaques sont davantage dues à l’absence de patrouilles pour la protection des surfeurs qu’à la présence de filets".

Les données issues du dernier essai de filet illustrent clairement un échec. 275 animaux attrapés, dont seulement 9 requins. Seulement 47% des animaux attrapés ont été relâchés vivants. Des espèces menacées et en danger telles que des requins-marteau, des requins-taureau et des tortues ont été prises également.

33% de la population locale avait une bonne opinion des filets après le premier essai. Plus de 65% considèrent les prises accessoires comme inacceptables. 1 048 065 $ ont été dépensés en 6 mois pour cet essai. Un gaspillage d’argent public pour donner à la population une illusion de sécurité et tuer la vie marine. En comparaison, les 51 zones du Shark Meshing Program (programme de pose de filets à requin) de Nouvelle-Galles du Sud est estimé à 6 million $ pour 5 ans.

La population de la région de Ballina mérite de meilleures solutions non létales pour la sécurité dans l’océan, que ces "placebo" de filets à requins. La vie marine mérite d’exister et de continuer à enrichir nos océans sans risquer une mort lente par strangulation. Nous n’avons pas à choisir l’un ou l’autre, nous pouvons avoir les deux.

Un requin obscur mort prisonnier des filets devant Lennox Beach. Photo: Sea Shepherd

Un requin obscur mort prisonnier des filets devant Lennox Beach. Photo: Sea Shepherd

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact