Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 22 Juin 2010 12:48

Steve Irwin interdit de séjour au Maroc

Commentaire du Capitaine Paul Watson

Chaque année, lors de la réunion de la Commission Baleinière Internationale (CBI), le Japon présente au pays hôte une liste des officiers et membres d'équipage de Sea Shepherd.

Ce fut le cas à Santiago du Chili, où grâce à un système informatique défectueux, je suis entré sans incident. Nous fûmes conscients de la mise en place de ce système le lendemain lorsque le Dr Paul Spong, en provenance du Canada, fut interpellé et interrogé en raison de son prénom et de sa nationalité. Ils lui demandèrent, en particulier, s'il me connaissait.

L'année suivante, à Madère, au Portugal, je fus arrêté, interrogé et détenu pendant six heures avant d'être libéré.

Cette année, en raison de l'Opération Blue Rage, je n'ai pas pu assister à la réunion de la CBI. Laurens De Groot des Pays-Bas est notre représentant officiel. A ce titre, il nous a rapporté la notification de "Steve Irwin" sur la liste des visiteurs indésirables.

Je suis sûr que Steve serait amusé et flatté d'apprendre qu'il est interdit de séjour au Maroc à titre posthume et ce grâce à la pression des baleiniers japonais.

Article traduit bénévolement par Fred
 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact