Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 22 Novembre 2010 22:40

Mais où est donc passée la flotte baleinière Japonaise?

Commentaire du Capitaine Paul Watson

Mais où sont donc passés les baleiniers Japonais ? A ce jour, ils devraient être en route pour l’Océan Austral dans le but d’assassiner des baleines.

Pourtant, les navires Japonais sont toujours à quai au Pays du Soleil Levant.

Cela serait merveilleux si ils pouvaient y rester. Ils ont peut-être décidé d’abandonner leur saison de chasse et de ne pas retourner dans les mers du Sud. Nous ne pouvons que l’espérer.

Plusieurs explications sont possibles :

  1. Ils ont décidé d’arrêter la chasse dans le sanctuaire : victoire totale pour les baleines.
  2. Ils ont entendu que Michelle Rodriguez était à bord du Steve Irwin; ils ont vu Avatar et ont décidé de ne pas se frotter à elle.
  3. L’empereur a décidé qu’il était temps pour le Japon d’entrer dans le XXIe siècle et a ordonné la fin de la chasse.
  4. Ils n’ont plus d’argent et le gouvernement Japonais déclare, « au diable les subventions pour les mendiants, il est temps que vous cessiez tout abus de l’aide sociale et que vous trouviez un véritable emploi »

Ou… ce n’est que politique. Aujourd’hui le Ministre des Affaires Etrangères du Japon, M. Seiji Maehara, rencontre le Ministre des Affaires Etrangères d’Australie, M. Kevin Rudd, et le Premier Ministre, Julia Gillard, à Camberra pour une réunion officielle sur les Accords de Libre-Echange entre le Japon et l’Australie.

Il se pourrait que les Japonais soient diplomates et attendent la fin des réunions avant de mettre dans l’embarras l’ancien Premier Ministre, Kevin Rudd, en envoyant leur flotte de braconniers piller les eaux du Territoire Antarctique Australien au mépris de la Cour Fédérale Australienne.

Ce fut Rudd qui promis au peuple Australien de mettre fin aux expéditions baleinières illégales du Japon. C’était en 2007, avant qu’il ne tombe en disgrâce auprès de son parti. Les négociations entre le Japon et l’Australie n’évoluent vraiment pas. Onze séries de pourparlers depuis 2007 n’ont pas réussi à sceller un accord bilatéral de libre-échange. La chasse illégale à la baleine dans les eaux Australiennes est un des points de désaccord.

Le Japon a également fait pression sur l’Australie afin de mettre un terme aux activités de Sea Shepherd et de nous interdire l'accès aux ports Australiens.

Actuellement, c’est la flotte baleinière Japonaise qui est exclue des ports Australiens. Sea Shepherd a reçu un soutien massif de la population d’Australie et les ports d'Hobart, Melbourne, Sydney et Fremantle nous ont apporté un appui significatif.

Cette année, la campagne de Défense des Baleines en Antarctique, l'Opération No Compromise, est composée des navires de Sea Shepherd Steve Irwin, Bob Barker et Gojira, qui partiront d'Hobart (Tasmanie) le 2 décembre, pour intercepter une fois de plus la flotte baleinière Japonaise dans l'Océan Austral.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact