Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 10 Mai 2011 12:26

Star Shepherd – La force est avec nous!

Commentaire du capitaine Paul Watson

Le Capitaine Paul Watson et l'acteur Richard Dean AndersonLe Capitaine Paul Watson et l'acteur
Richard Dean Anderson

Ces deux dernières semaines, les équipages de Sea Shepherd en Allemagne et en Grande-Bretagne ont bénéficié d’un formidable élan de soutien grâce au pouvoir de la science-fiction.

Du 28 avril au 1er mai, le stand de Sea Shepherd Allemagne à la convention FedCon à Düsseldorf a attiré des milliers de fans de Star Wars (la guerre des étoiles), Star Trek, Star Gate SG-1 et Firefly venus du monde entier. Du 6 au 8 mai, les fans de Star Gate SG-1 se sont tous rendus à Birmingham en Angleterre à l’occasion de la convention Chevron 7.6.

À la FedCon, ce sont littéralement des centaines de personnes qui portaient des T-shirts avec l’emblème de pirate de Sea Shepherd Conservation Society parmi les centaines de gens déguisés en storm troopers, chevaliers Jedi, filles d’Avatar à la peau bleue et toute une panoplie d’extraterrestres venant de toute la galaxie.

Grâce au soutien et aux efforts de Paul Brown, de Dirk Bartholomä, de Mark Wollard et de la compagnie Massive Events, et de Richard Dean Anderson, Sea Shepherd a été invitée depuis quelques années à participer aux conventions annuelles des fans de science-fiction.

Au premier abord, ça peut avoir l’air d’une alliance un peu bizarre, une fusion de la réalité avec la fiction, mais je pense que les différentes séries de science-fiction sorties au cinéma et à la télévision ont toujours un thème sous-jacent en lien avec la préoccupation pour l’écologie et le fait indéniable que nous avons la responsabilité de protéger la vie et la diversité de notre planète.

De plus, les fans de science-fiction sont fascinés lorsqu’ils viennent sur le stand de Sea Shepherd et se rendent compte que les navires qu’ils voient sur les écrans vidéo sont des plus réels et que les confrontations en mer sont tout aussi authentiques. Il existe également des similitudes d’ordre philosophique entre les chevaliers Jedi et les guerriers de Sea Shepherd protecteurs des baleines, qui défendent chacun un profond respect de la vie et une harmonie écologique solidement ancrée.

Et comme c’est le cas dans Star Trek, la consigne de base de Sea Shepherd est que lors de la poursuite de notre objectif de défense de la vie dans nos océans, nous ne devons pas porter atteinte à la vie de qui que ce soit.

En fait, notre lien avec la science-fiction remonte à des années. En tant que co-fondateur de la Fondation Greenpeace, j’ai utilisé – avec Bob Hunter et Rod Marining – le mot "fondation" en hommage à la fameuse Trilogie de la Fondation d’Asimov. Ceux qui ont lu les livres de la Fondation peuvent voir l’émergence ironique de la Seconde Fondation et la similarité avec l’évolution de Sea Shepherd Conservation Society.

Dans son livre daté de 1972 et intitulé Le troupeau aveugle, l’auteur John Brunner avait prédit l’émergence de mouvements de militants écologistes et a même utilisé le logo de pirate comme emblème pour son groupe, les Trainites, durant leur lutte contre la pollution et la destruction de la biodiversité.

Si l’on remonte encore plus loin, l’exploitation destructrice des océans par l’humanité a été prédite il y a bien longtemps avec la publication en 1869 de Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne, le capitaine Nemo se posant comme défenseur misanthrope des océans.

À la FedCon, Sea Shepherd a recruté — ni plus ni moins — Marina Sirtis et son époux, Michael Lamper, guitariste de rock. Michael viendra bientôt se joindre à nous à bord de notre navire pour participer à l’une des campagnes de Sea Shepherd, et Marina, qui joue le rôle de la conseillère Deanna Troi dans Star Trek : La nouvelle génération, est la deuxième célébrité de Star Trek à apporter son appui à Sea Shepherd.

La première n’est autre que le capitaine James Tiberius Kirk lui-même, William Shatner, un supporter de Sea Shepherd depuis presque deux décennies.

Avant que la convention FedCon ne tire à sa fin, un troisième ancien acteur de Star Trek est venu nous voir pour nous apporter son soutien. Il s’agit de Garrett Wang qui a joué le rôle de l’Enseigne Harry Kim dans Star Trek : Voyager.

Dirk Bartholomä a invité Sea Shepherd à revenir en Allemagne l’année prochaine pour la FedCon et nous continuerons bien sûr à maintenir notre relation privilégiée avec Paul Brown, Richard Dean Anderson et les fans de Star Gate SG-1 du monde entier.

Nous avons eu l’occasion merveilleuse de rencontrer quatre autres acteurs de Star Gate SG-1 qui nous ont considérablement aidé en faisant de la convention Chevron 7.6 un grand succès pour Sea Shepherd et sa campagne de financement. Nous remercions Dan Shea (Sergent Sly Siler), Teryl Rothery (Docteur Janet Frasier), Gary Jones (Sergent Walter Harriman) et Fulvio Cecere (Colonel Davidson).

Lors des deux évènements, Sea Shepherd a amassé une coquette somme avec les ventes aux enchères, les dons et les ventes d’articles. Nous n’avons pas encore le chiffre exact, mais les recettes obtenues nous aideront énormément à mener à bien nos campagnes estivales de protection du thon en Méditerranée et des globicéphales dans la mer du Nord.

En ce qui concerne la convention de la FedCon à Düsseldorf, j’aimerais remercier Chuck Swift, Maddy Madison, Helmut Trieb, Henry Boekhoff, Steven Szelag, Carl Goreczko, Tim Aldermann, Tommy Soelle, Manuel Abraas, Patrick Smeets et Julius Berrien. Je remercie tout particulièrement Sven Hansen de Creativ Workshop, qui nous a fourni les affiches, les drapeaux, les bannières et les tables, ainsi qu’Heino Nölke qui nous a fourni l’écran plasma et le système de traverse pour le stand.

En ce qui concerne la convention Chevron 7.6 à Birmingham, j’aimerais remercier les bénévoles suivants pour s’être occupés des tables et avoir représenté Sea Shepherd : Dale Bowie, Kate Smith, Dan Beeden, Kyle Russell, Christopher Bie et Lex Rigby. Un grand merci à Darren Collis pour avoir mené cette campagne avec succès. Je remercie tout particulièrement Laura Dakin, la cuisinière hors pair à bord du navire de Sea Shepherd, qui s’est donné la peine de venir à Birmingham pour nous donner un coup de main. Les bénévoles de Sea Shepherd qui n’étaient pas sur place, mais qui ont contribué à la bonne marche de cet évènement, étaient Robert Read, Maurice Brennock, Kristin Nilsson et Mark Sanders-Barwick.

Je remercie aussi ma assistante Lauren Greasley pour la convention de Düsseldor. Merci à Brigitte Scheffer pour la coordination des médias et je remercie spécialement Laurens De Groot pour la coordination du transport pour les trois évènements.

Entre les deux conventions de science-fiction, nous avons lancé Sea Shepherd Belgique et, à cette occasion, j’aimerais remercier Anne van Ingelgem, Koen Roumieux, Filip Ools et Wim Desmedt. Un grand merci à Tom Waes pour avoir enregistré un hit, écrit un article des plus enthousiastes, fait le tour des médias et pour avoir "rappé" durant la convention en Belgique.

Ces quelques semaines ont été intensives et fructueuses et tandis que certains d’entre nous s’activaient à lever des fonds pour notre navire, le Steve Irwin finissait de traverser l’océan Indien, échappait aux pirates somaliens, traversait le canal de Suez et il se trouve maintenant dans la Méditerranée en route vers le sud de la France. Le Gojira a fini sa traversée depuis Madère jusqu’au sud de la France et le Bob Barker a subi une révision en cale sèche dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie.

Le Capitaine Watson avec les bénévoles de Sea Shepherd AllemagneLe Capitaine Watson avec les bénévoles de Sea Shepherd Allemagne

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact