Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Lundi, 23 Avril 2012 17:04

Accuser la faune sauvage de faire diminuer les populations de poissons est une façon honteuse de masquer le véritable problème: la surconsommation des hommes

Par Katie Adams, bénévole de Sea Shepherd, Gardienne au Barrage de Bonneville

Sea lion trap at Bonneville Dam on the Columbia River.Même si je n'ai eu à déplorer la mort d'aucune otarie, je conserverai de nombreux souvenirs de ma première visite au barrage de Bonneville. L'une des choses qui m'a le plus déçu fut de voir les dizaines de visiteurs qui affluaient de partout pour observer le paysage exceptionnel et s'ébahir devant les dimensions incroyables du barrage sans qu'aucun d'eux ne soit conscient que dans cette magnifique gorge des otaries étaient piégées et abattues. Ce qui m'importe avant tout quand je visite un lieu (aussi beau soit-il), c'est de connaître son histoire et son impact sur l'environnement. Je me rends compte que les endroits les plus remarquables sur la planète ont connu les pires atrocités contre la terre, les animaux et même les hommes.

Etre Gardien au Barrage et défendre les otaries, si innocents et majestueux, est très important pour moi, parce que nous devons changer ce paradigme typiquement humain qui veut que "Le monde est fait pour que nous l'exploitions et les animaux pour notre consommation, et nous pouvons résoudre la crise de notre surconsommation en accusant les otaries ici ou les dauphins au Japon". Imputer l'épuisement des populations de poissons aux mammifères marins (dauphins, baleines ou otaries), non seulement ne nous aidera pas à résoudre le problème que nous rencontrons aujourd'hui, mais ne le rendra que plus insoluble encore. Nous devons réaliser et accepter que c'est notre surconsommation qui a engendré cette catastrophe. Ne faisons pas porter le chapeau de nos erreurs aux otaries. Pourquoi tuer ces merveilleuses créatures qui ne font que vivre comme elles l'ont toujours fait depuis des milliers d'années dans la rivière Columbia? Nous avons érigé des barrages et mis au point des technologies de pêche qui ont littéralement anéanti les populations de saumons, et maintenant nous reportons notre responsabilité sur les animaux. Arrêtons de mettre des pansements sur une jambe de bois et trouvons les moyens de résoudre les véritables problèmes que sont la surconsommation et la surpêche.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact