Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 22 Mai 2012 10:33

Salutations d’Allemagne

Commentaire par le Capitaine Paul Watson

Captain Paul Watson with Sea Shepherd Germany volunteers and supportersJ’aimerais remercier tout ceux qui, un peu partout dans le monde, m’ont apporté leur incroyable soutien la semaine dernière, alors que j’étais emprisonné à Francfort. Je vous remercie infiniment. Les membres de Sea Shepherd Allemagne ont été merveilleux et j’ai été très heureux de recevoir autant de soutien de supporters au Costa Rica et un peu partout dans le monde.

Nous avons une excellente équipe de juristes internationaux qui travaillent d’arrache pied pour trouver une solution à ce problème juridique. Je suis persuadé que cette équipe fera de son mieux et déploiera tous les moyens nécessaires.

Je n’ai aucune raison de penser que le système judicaire costaricain ne me permettrait pas d’obtenir un procès équitable. Ce qui m’inquiète, ce n’est pas leur système judiciaire, mais le fait que la mafia du "shark finning" au Costa Rica a mis ma tête à prix et qu’une prison costaricaine, serait l’endroit idéal pour que quelqu’un mette ce contrat à exécution. Nous avons fait perdre énormément d’argent aux "shark finners", ces vingt derrières années, et ils veulent leur revanche. Je souhaite obtenir l’assurance absolue que les autorités costaricaines feront tout pour que ma sécurité ne soit pas mise en péril, lorsque je retournerai au Costa Rica, pour prouver mon innocence devant le tribunal.

J’aimerais également préciser deux choses. La première, c’est que, même si c’est mon arrestation qui a été au centre de cet incroyable élan de soutien, ce n’est pas moi, le véritable enjeu. Ce sont les océans et la menace toujours plus grande qui pèse sur la biodiversité des océans. Ce sont les requins, les baleines, les phoques, les tortues de mer et les poissons.

C’est une opportunité pour que le sort qui est réservé aux requins soit mis sur le devant de la scène et que le monde entier réalise qu’il existe un important trafic illégal d’ailerons de requins au Costa Rica.

Deuxièmement, je voudrais préciser que, peu importe ce qu’il advient de moi, cela n’affectera pas nos campagnes. J’ai délégué à nos talentueux capitaines la responsabilité de commander nos bateaux et ils iront protéger les requins cet été dans le Pacifique sud et les baleines dans l’Océan Austral. Quant aux gardiens de la baie, ils retourneront à Taiji, au Japon, en septembre, pour défendre les dauphins.

Heureusement, Sea Shepherd me dépasse largement désormais, et même bien plus; la réalité, c’est que nous avons une armée de volontaires passionnés, dédiés, courageux, un peu partout dans le monde. Si on m’empêche d’être présent en première ligne, en haute mer, je servirai de symbole de résistance à la destruction de nos océans depuis ma cellule.

Le pouvoir et l’avidité ne rendent pas les armes aisément et l’histoire a montré que, parfois, la prison est une épreuve nécessaire pour ébranler les fondations de puissants intérêts. Il n’y a pas de honte à être incarcéré, comme l’ont montré Mandela, Gandhi, Thoreau, Aung San Suu Kyi et beaucoup d’autres.

Le pouvoir ne renonce pas facilement et les pouvoirs contre lesquels nous nous battons, comme le "shark finning", la pêche au thon rouge, la chasse à la baleine, l’industrie organisée du massacre des dauphins et les gouvernements qui soutiennent ce commerce de la mort, tels que le Japon, le Costa Rica, la Norvège, l’Islande, Malte, le Canada etc., sont immenses. Parfois, je suis même surpris que nous ayons réussi à progresser, mais nous l’avons fait et nous continuerons à remporter des victoires pour nos clients dans les mers, peu importe les obstacles que nous devrons surmonter. Parce que Sea Shepherd ce n’est pas que moi, c’est aujourd’hui un mouvement international et notre drapeau est désormais internationalement connu et respecté. Mais le plus important, notre plus grande fierté, ce sont les milliers de baleines, les dizaines de milliers de requins, les centaines de milliers de phoques et les millions de poissons qui nagent librement dans les océans aujourd’hui, mais qui, sans nous, auraient été cruellement massacrés.

Ce qui compte, ce n’est pas nous, c’est eux.

Nous investissons notre passion et en retour nous récoltons la vie.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact