Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mardi, 12 Juin 2012 13:50

Les otaries ne sont pas le problème du fleuve Columbia!

Commentaire par Sandy McElhaney

Sea Lions in Astoria, Oregon. Photo: Kimber HamiltonOtaries à Astoria, Oregon.
Photo: Kimber Hamilton

Le 3 avril 2012, le massacre annuel des otaries de Californie a débuté dans les Etats de l'Oregon et de Washington. Les employés d'Etat marquent les mammifères marins au fer rouge, les assomment avec des balles en caoutchouc puis les tuent par injection létale. Leur crime: manger du saumon, une "espèce menacée". Aussi horribles que soient ces actes, ils sont autorisés et soutenus par le Service national des pêcheries. Depuis le lancement de la tuerie en 2008, au moins 39 otaries ont été tuées et 11 sont retenues captives.

La pêche au saumon est un pan majeur de l'économie sur le fleuve Columbia. Les otaries sont torturées et tuées parce qu'elles mangent à peine plus d'un pour cent du saumon migrant chaque année. A l'inverse, les pêches commerciale, tribale et récréative sont encouragées à capturer environ dix-sept pour cent de ces poissons menacés. Les pêcheurs à la ligne se plaignent depuis longtemps de la concurrence des otaries pour le saumon. Leur solution, c'est d’éradiquer les otaries. Avec le soutien des politiciens locaux et du gouvernement fédéral.

La diminution de la migration du saumon dans le fleuve Columbia remonte à la construction du barrage de Bonneville. Depuis 1938, le barrage produit de l'électricité au prix de la destruction de la route migratoire des saumons. Quand on y ajoute la surpêche et l'introduction d'espèces de poissons allogènes qui chassent les saumons, il apparaît clairement que c'est l'homme le vrai prédateur sur le Columbia, PAS les otaries.

Sea Lions in Astoria, Oregon. Photo: Kimber HamiltonOtaries à Astoria, Oregon.
Photo: Kimber Hamilton

Forte de ce constat, Sea Shepherd Conservation Society a lancé sa campagne des Gardiens du Barrage en avril. Les gardiens volontaires du barrage se sont rendus sur les rives du fleuve à proximité du barrage de Bonneville ainsi qu’au port d'Astoria. Nous avons observé des actes de cruauté qui seraient considérés comme criminels n'importe où aux Etats-Unis, sauf ici. Nous avons vu des animaux frappés et piqués à l'aide de bâtons. Nous avons pu remarquer à plusieurs reprises de la fumée s'échapper d'une cage où l'on pressait le fer rouge contre la peau d'animaux jusque là dépourvus de balafres. Les otaries sont un peu plus marquées encore par la pose de traceurs et de bagues qui percent leurs nageoires. Fait tragique, nous avons vu des otaries piégées dans des cages et traînées dans un garage à bateaux où une mort certaine les attendait.

Récemment, Scott West, le responsable de la campagne des Gardiens du Barrage pour Sea Shepherd, a accompagné une institutrice de San Francisco, Angela Casey, dans le bureau du gouverneur de l'Oregon, John Kitzhaber, pour lui transmettre des centaines de mots et de dessins d'enfants implorant la fin du massacre. Le gouverneur n'a pas trouvé cinq minutes à leur accorder. Il a garanti la clémence à un meurtrier reconnu coupable, mais refuse d’entendre les supplications d'enfant et d'adultes, inquiets, qui veulent simplement sauver des mammifères marins d'une mort absurde.

La Humane Society des Etats-Unis mène la bataille devant les tribunaux pour mettre fin au massacre ridicule des otaries. En attendant, Sea Shepherd restera sur les rives du Columbia pour voir et témoigner auprès du monde entier. Voulez-vous nous rejoindre? Les otaries ne sont pas le problème du fleuve Columbia. Le problème, c'est ce maudit barrage et ceux qui pensent que les humains devraient avoir l'exclusivité de la pêche au saumon.

Contactez les gouverneurs de l'Oregon et de Washington et demandez-leur d'arrêter de tuer les otaries:

 

Gourverneur de l'Oregon John Kitzhaber:
téléphone: (503) 378-4582
email: http://governor.oregon.gov/Gov/contact.shtml
facebook: https://www.facebook.com/johnkitzhaber
twitter: @govkitz

 

Washington Governor Chris Gregoire:
téléphone: (360) 902-4111
email: http://www.governor.wa.gov/contact/
facebook:  https://www.facebook.com/govgregoire
twitter: @govgregoire

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact