Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mercredi, 01 Août 2012 09:25

Plages de plastique

Commentaire par Gary Stokes, Sea Shepherd Hong Kong

Les granulés plastiques sont souvent pris pour des œufs de poissons et mangés par de nombreux oiseaux et poissons.Les granulés plastiques sont souvent pris pour des œufs de poissons et mangés par de nombreux oiseaux et poissons.

Après les conséquences du typhon Vincent cette semaine, le pire typhon qui ait jamais touché Hong Kong en 15 ans, des centaines de sacs plastiques de 25 kg remplis de granulés plastiques en pré-production, produits par SINOPEC Petroleum Hainan, s'échouent maintenant sur les plages de Hong Kong. Tracey Read, du groupe local de protection de l'environnement DB Green, a découvert ce désastre mercredi 25 juillet 2012, et en a averti Sea Shepherd Hong Kong. Elle revenait à peine de l'expédition 5 Gyres d'Algalita, visant à rechercher les débris du tsunami et la pollution plastique dans le Pacifique.

Jusqu'à présent, nous avons découvert plus de 250 sacs, dont approximativement 50% ont déversé leur contenu mortel dans l'écosystème. Cela représente l'équivalent d'une MARÉE NOIRE SOLIDIFIÉE. Chaque sac contient approximativement 1 million de granulés. Les 250 sacs se trouvaient tous sur notre plage locale. Nous avons lancé un appel à l'action, demandant aux amoureux des océans de Hong Kong de visiter leurs plages locales et de vérifier si ils trouvent des "sacs plastiques blancs de la mort" et, dans l'affirmative, de le signaler à Sea Shepherd Hong Kong, qui travaille avec les autorités locales pour l'opération de nettoyage.

Le principal problème est que ce matériau absorbe les toxines et les polluants, devenant brun jaunâtre. Plus le granulé devient foncé, plus il est toxique. Les petits poissons, les oiseaux, et même des espèces se nourrissant au travers d'un large filtre telles que les baleines, les requins-baleines, et les raies manta, mangent ces granulés, les confondant avec des œufs de poissons. Ils s’intoxiquent avec et en meurent souvent. Les plus gros poissons mangent les plus petits et ça remonte la chaîne alimentaire, propageant cette toxicité dans les "produits" de la mer qui atterriront sur nos tables pour la consommation humaine.

Gary Stokes de Sea Shepherd Hong Kong et Tracey Read, de DB Green, derrière des sacs de granulés plastiques trouvés sur la côte hongkongaise. Photo: Gary Stokes Gary Stokes de Sea Shepherd Hong Kong et Tracey Read, de DB Green, derrière des sacs de granulés plastiques trouvés sur la côte hongkongaise. Photo: Gary Stokes

Après que les autorités locales (le FEHD - ministère de l'hygiène alimentaire et environnementale, le ministère de la Marine, l'EPD - ministère de la Protection de l'environnement, et la direction de la station locale du HKR) ont été contactées, les sacs entiers que nous avons trouvés ont été enlevés en toute sécurité. Les granulés restants sont éparpillés sur la côte et le nettoyage a commencé, mais beaucoup resteront malheureusement dans l'écosystème.

Le capitaine Charles Moore, Docteur (honoraire), un expert de l'étude des plastiques et auteur du livre "Plastic Ocean", a déclaré au sujet de ce déversement hongkongais:

"C'est la pire fuite que j'ai vue. Il est maintenant illégal en Californie de perdre des granulés, et des amendes à six chiffres sont perçues. "

SINOPEC a envoyé son directeur pour rencontrer Sea Shepherd Hong Kong et inspecter les sites hier. Ils ont relevé les numéros de lot et de série afin de pouvoir nous aider à établir qui était en possession de ces sacs au moment du typhon.

Le capitaine de port de Hong Kong a confirmé que trois containers de 12 mètres sont passés par-dessus bord d'un navire au sud de l'Île Lamma. Ces containers ont été retrouvés et se trouvent dans un entrepôt à Tsing Yi. Deux d'entre eux ont été retrouvés les portes ouvertes. Nous avons demandé au capitaine de port de nous autoriser à inspecter le reste du contenu afin d'établir le nombre de sacs susceptibles de s'être échappés dans l'océan, et avons aussi demandé qu'il parle à l'expéditeur pour savoir si tous les containers étaient pleins à ce moment-là. Les détails suivront après enquête.

Des sacs sont maintenant trouvés sur d'autres plages de Hong Kong, mise à jour à suivre...

editorial_120731_1_1_PB1granulés plastiques en pré-production. Photo: Gary Stokes editorial_120731_1_3_PB3La fabuleuse équipe de nettoyage du FEHD. Photo: Gary Stokes
 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact