Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mercredi, 07 Novembre 2012 12:24

Protéger la pieuvre géante du Pacifique

Le problème de la loi et de l’éthique dans la protection de nos océans

Par Suzanne West, Coordinatrice de Sea Shepherd Seattle

Pieuvre géante du PacifiquePieuvre géante du Pacifique
Photo d'archive

Habitant près de Seattle, j’ai appris à apprécier les eaux du Détroit de Puget. De nombreux touristes visitent notre région pour découvrir la grande diversité de nos paysages et profiter des attractions touristiques, mais certaines des plus belles vues se trouvent sous l’eau. La plongée dans cette région possède une longue et riche histoire, et beaucoup d’endroits sont populaires parmi la communauté locale de plongeurs. Récemment, un incident survenu sur l’un des sites de plongée a provoqué un appel à protéger la pieuvre géante du Pacifique en classant le site comme nouvelle zone de protection marine.

Comme sortie d’un film d’horreur, voici une scène survenue à Alki Beach sur le site de plongée Cove 2 pendant Halloween. Des témoins ont vu un plongeur traînant hors de l’eau une pieuvre géante du Pacifique. Ce plongeur, du nom de Dylan Mayer, a été vu en train de donner des coups de poing à la pieuvre. Selon un article du Seattle Times, Dylan Mayer, âgé de 19 ans, a expliqué qu’il n’avait pas d’autre choix que de cogner la pieuvre car elle l’avait enserré de ses tentacules autour du masque, du nez et de la bouche, l’empêchant ainsi de respirer. Il a déclaré qu’elle était extrêmement agressive et "qu’elle n’aimait pas les gens, ce qui m'a amené à penser qu’elle était nouvelle dans la zone et non l’une des pieuvres du coin, que je laisse tranquille."

Les pieuvres géantes du Pacifique sont une attraction populaire pour les plongeurs du détroit de Puget. Alors que Dylan Mayer affirmait aux médias qu’il ignorait que ce site de plongée était considéré officieusement comme une réserve naturelle, et qu'il ne savait pas que les gens seraient choqués par la chasse à la pieuvre, je trouve ses propos en contradiction avec ses déclarations précédentes. S’il savait que certaines pieuvres de la zone étaient considérées comme des "habituées", pourquoi aurait-il été surpris que les gens protestent quand ils l’ont vu frapper et tuer l’une d’elles?

Bien que choquant, ce qui s‘est passé à Alki Cove 2 était légal. Dylan Mayer avait un permis valide pour chasser cette pieuvre, mais il se retrouve au centre d’une controverse. Des photos de sa page Facebook le montrent en train de donner des coups de pied à un porc-épic, et d’autres photos avec des animaux le discréditent encore plus. De l’autre côté du Pacifique, des horreurs sont commises, parfaitement légales elles aussi, dans une baie que le monde entier connaît désormais. L'ironie est que ce qui est arrivé à Halloween à Alki Cove 2 pourrait aussi être considéré comme de la pêche dirigée. Le Seattle Times a rapporté que le "chasseur frappait deux barres métalliques l'une contre l'autre sous l’eau pour agacer la pieuvre et l’attirer hors de sa tanière. C’est parfaitement légal d’énerver ces animaux en faisant du bruit." Une fois de plus, je m’interroge sur les déclarations de Dylan Mayer, disant que la pieuvre était "agressive et qu’elle n’aimait pas les gens." Peut-être que tout simplement elle n’a pas aimé être tirée hors de la sécurité de son repaire.

Alors que les Gardiens de la Baie de Taiji travaillent sans relâche pour faire connaître au monde la situation désespérée des dauphins et continuent à exercer des pressions sur le Japon pour qu’il stoppe le massacre, c’est au gouvernement japonais qu’il appartient de changer cette chasse et de protéger les dauphins. De même, c’est au gouvernement de prendre des mesures pour la protection des pieuvres géantes du Pacifique et des autres espèces de Cove 2 qui nous sont chères. Ici aux USA, avec le soutien du public pour créer une zone de protection marine à Cove 2, cela semble possible.

La famille Keffler, propriétaire d’Underwater Sports, le plus grand magasin d’articles de plongée de Seattle, a publié avec son équipe un communiqué de presse sur Facebook à propos de l’incident de Cove 2:

“Bien que ce qui s’est passé à Cove 2 soit parfaitement légal, nous estimons que c’est condamnable d'un point de vue éthique. Alki Cove 2 est un asile bien connu pour les célèbres pieuvres géantes du Pacifique, que beaucoup de plongeurs considèrent comme sacrées au sein de notre communauté. Par conséquent nous pensons que notre énergie et nos ressources seront mieux servies en protégeant ces précieuses créatures ainsi que leur habitat. A la base il faut que nous unissions nos efforts pour protéger ces créatures extraordinaires. D’abord, nous devons développer une stratégie pour établir une méthode de protection et de sauvegarde des pieuvres dans notre région. Ensuite, il est essentiel que nous continuions d'informer les plongeurs de notre communauté ainsi que le grand public sur le fragile écosystème qu’est le détroit de Puget.”

Que nous soyons un habitant de la région, un plongeur, un touriste potentiel, et/ou quelqu’un qui comprend la valeur de protéger la vie marine, nous avons tous intérêt à protéger cette petite crique pour les générations futures. Une petite partie d'océan à la fois si on ne peut pas faire autrement... C’est une course contre la montre pour certaines espèces et nos océans sont en péril. Comme le dit le Capitaine Watson, "si les océans meurent, nous mourrons". Ajoutez vos voix aux nôtres ici à Seattle et aidez-nous à protéger certaines de ces étranges et curieuses créatures des profondeurs.

La branche Sea Shepherd de Seattle a bénéficié d’un soutien fantastique de la part des plongeurs, de la famille Keffler et du Dive Network News. Venez nous rejoindre et signer la pétition lancée par Dive Network News.

Cliquez sur le lien pour la pétition ici.

La décision finale appartiendra au Ministère de la Pêche et à la Commission pour la faune et la flore de l’état de Washington. Si vous souhaitez les contacter, veuillez appeler, écrire ou envoyer un mail aux personnes ou services suivants:

Phil Anderson – Directeur de la pêche et de la faune de l’état de Washington

director@dfw.wa.gov (00-1-360) 902-2200

Habitat Programs Office (Service des programmes de protection des habitats)

habitatprogram@dfw.wa.gov (001-360) 902-2534

Fish and Wildlife Commission (Commission de la pêche et de la faune)

commission@dfw.wa.gov (00-1-360) 902-2267

Exprimez respectueusement votre désir de voir classer Cove 2 en Zone de protection marine.

 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact