Commentary and Editorial

rss_icon_14Get RSS for this page now!  Sign up via My Sea Shepherd

Imprimer
Mercredi, 02 Janvier 2013 10:39

À la rencontre des descendants de Moby Dick

Commentaire du Capitaine Paul Watson

Sperm Whale watches the helicopterUn cachalot vu d'un hélicoptère
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd

Hier, tandis que nous nous dirigions vers le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral, nous avons croisé la route d’un magnifique groupe de cachalots.

Mon cœur a littéralement bondi de joie à la vue de ces majestueux et doux géants nageant librement et sereinement dans l’océan.

C’est le regard d’un cachalot mourant qui m’a poussé à défendre des baleines. C’était en 1975. J’ai alors déclaré que je dédierai ma vie à la protection des baleines et de toutes les autres espèces marines. C’est encore ce que je fais et ce que je ferai pendant le restant de mes jours.

Tandis que notre équipage volait au-dessus des cachalots, le mâle à la tête du groupe s’est tourné et a regardé en direction de l’hélicoptère. Une fois de plus, le regard d’une baleine nous a parlé, nous a inspiré et nous a rendu plus forts. Le spectacle de ces merveilleux animaux nageant sans entrave dans l’océan donne un sens à toutes les actions que nous avons menées au cours de ces quatre dernières décennies.

Les baleines sont les esprits des eaux, elles sont le Bouddha de l’océan. Chaque fois que je les vois nager, je me souviens pourquoi nous faisons ce que nous faisons et à quel point les risques que nous prenons sont essentiels.

Des générations d’hommes ont décimé les baleines. Motivés par notre soif de richesse, nous avons tué des millions d’entre elles. Nous les avons massacrées pour l’huile, pour fabriquer des jupes pour les femmes, pour leur viande, pour fabriquer des explosifs afin de nous entre-tuer et de tuer plus de baleines. Nous avons transformé l’huile de spermaceti en huile de graissage pour missiles balistiques intercontinentaux, nous avons tué les esprits des océans dans le but d’exterminer les vies de nos semblables.

C’est à cette folie humaine que nous nous opposons.

C’est l’ambition de ma vie que d’éradiquer la chasse à la baleine de nos océans. Je désire voir cette chasse disparaitre de la même façon que l’esclavage a disparu. Elle doit être complètement et définitivement abolie. C’est une cruauté qui n’a pas sa place au 21e siècle et pas non plus dans le cœur de l’humanité.

Les baleines sont des êtres sensibles magnifiques, intelligents, qui interagissent de manière complexe et qui ont le plus gros cerveau de tous les animaux de la planète. Elles pensent. Elles ressentent. Elles aiment. Elles souffrent à cause de nous. Elles ont tellement à nous apprendre. Nous n’avons pas besoin de partir dans l’espace à la recherche d’une vie intelligente alors que nous avons des possibilités ici, sur notre propre planète, que nous n’avons même pas encore commencé à explorer.

Hier nous avons donc vu les cachalots et aujourd’hui c’était au tour des baleines à bosses de nager aux côtés de notre navire. J’aimerais que les gens qui tuent les baleines puissent expérimenter la joie que l’on ressent à nager avec elles et à entendre leurs chants.

Un cachalot nageant dans l’océanUn cachalot nageant dans l’océan
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd

Understanding, wisdom and harmony.
Living intelligently throughout their aquatic span,
Living peacefully with each other.
Would that humans could have such harmony,
And live so intelligently upon the land,
Sister with sister, brother with brother.

If only humans could communicate with such clarity,
Weaving music into comprehension and visions,
Dialects not dividing, joining in unity,
A sub-maritime realm of crystal clarity,
Many families, species and no divisions,
A dream never realized by hominid community.

There is no song on Earth like that of the Blue Whale.
Low vibrations around twenty hertz, rumbling,
Songs that penetrate each other’s very souls
One hundred and twenty decibel wail,
Through hundreds of nautical miles tumbling,
Sounds that lap like music against remote shoals.

Humpback whales sing songs that change over time.
Whales exchanging lyrics and tone,
Songs with purity beyond human refining,
Voices beyond grammar, syntax or rhyme,
From the abyss a doleful moan,
Stories designed for Cetacean binding.

Piked whales communicating with long thump trains.
Low frequency sounds that echo off sea mounds,
Each song distinctive, each whale song unique,
Recognizable lyrics in refrain,
Using deep current layers to reflect sounds,
Casting a voice ten thousand miles is a major feat.

Haunting voices not of a world humans understand,
Allowing the great whales X-ray vision,
Sonic science superior to man,
Visual transmissions sent as the Humpback sings,
No secrets, no deceptions, collective decision.
Wondrous Music without keys, horns, or string.

A language of ethereal music
Speaking in cadences and notes,
Modulating sounds and clear themes
So perfect and to us mystic
The siren’s song heard through the hull of boats.
An exotic song haunting sailor’s dreams.

Entendre leurs chants venir de l’océan est une expérience inoubliable. Tandis que le groupe de cachalot approchait, l’officier en second Beck Straussner, d’Hawaii, s’est trouvé en plein sur leur trajectoire. Il les a vus approcher et a entendu leurs chants, leurs mots, et a ressenti leur présence.

Beck était autrefois dresseur à Sea World. Il en est parti lorsqu’il a compris que garder ces formidables créatures en captivité était mal, et les expériences qu’il a eues au contact des baleines ou des dauphins en captivité n’ont jamais égalé celles qu’il a pu avoir dans l’océan.

“C’est là que ces incroyables animaux doivent être, à nager librement dans la mer et non pas dans des bassins pour notre amusement et pas non plus dans les assiettes,” a-t-il déclaré de retour sur le pont du Steve Irwin.

Un groupe de cachalots Un groupe de cachalots
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd

Un groupe de cachalots Un groupe de cachalots
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd
Sperm whalesUn groupe de cachalots
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd
Un cachalotUn cachalot
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd
Un cachalotUn cachalot
Photo: Eliza Muirhead / Sea Shepherd
 

Sea Shepherd welcomes your support. To support our
conservation work, please visit our donation page.


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact