Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 19 Décembre 2014 15:47

Antarctique: la situation devient dangereuse pour Sea Shepherd

Antarctique : la situation devient dangereuse pour Sea ShepherdDeux sortes de pirates risquent de s'affronter prochainement en Antarctique: ceux qui défendent les océans et ceux qui les pillent.

Nos navires Bob Barker et Sam Simon sont abandonnés par les autorités alors que dans le même temps, le navire braconnier Thunder a demandé l'aide de ses acolytes. Contrairement à Sea Shepherd, eux, ont été entendus et trois navires braconniers font actuellement route vers la zone.

Les braconniers F/V Yunnan, F/V Jianfeng and F/V Taishan seront bientôt là.

Il est assez affligeant de voir que les braconniers de légine australe s'aident les uns les autres alors que Sea Shepherd n'a pu obtenir l'aide de personne. Nous restons seuls face à des braconniers pourtant tous connus et recherchés par les autorités (pas tant que ça apparemment), et les gouvernements font la sourde oreille. L'Australie et la Nouvelle Zélande ne veulent pas s'impliquer. Nous attendons encore une réponse de la Marine Française.

Les trois navires braconniers sont actuellement à l'Ouest des Iles Christmas, et font route vers le sud. L'Australie pourrait aisément les intercepter depuis Freemantle, sur la côte ouest. Ces trois navires sont très vraisemblablement armés et la situation risque de devenir dangereuse pour nos équipages.

Il est à craindre que l'océan soit une zone de non droit où les criminels se défendent les uns les autres et où les autorités choisissent de rester sourdes, aveugles et muettes.

"Ces gens sont des criminels. Ils sont sans scrupules et ils sont furieux d'être privés des potentiels millions de dollars que rapportent le braconnage de la légine australe" a déclaré le capitaine Paul Watson.

"Si les membres d'équipage, particulièrement les australiens et néo zélandais sont blessés par des navires listés par Interpol comme étant des criminels pêchant illégalement dans l'océan austral, la situation deviendra très embarrassante pour les gouvernements concernés. Des français sont également à bord, la France serait donc dans une situation d'embarras similaire, d'autant qu'elle dispose d'une présence sur zone."

Sea Shepherd demande l'assistance des Marines concernées pour arrêter le Thunder et pour protéger les équipages non armés de Sea Shepherd des assauts des quatre navires braconniers.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact