Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 12 Mars 2010 00:00

Capitaine Peter Bethune vs Japon

Captain Pete BethuneUn des navires de la flotte baleinière japonaise, le Shonan Maru 2, est arrivé aujourd'hui à Tokyo avec, à son bord, le tout premier prisonnier politique néo-zélandais depuis la Seconde Guerre Mondiale.

En foulant le sol japonais, le Capitaine Peter Bethune est devenu un véritable héros national en Nouvelle-Zélande et une vraie légende en Australie, en France, en Grande-Bretagne et dans tous les pays dont les citoyens déplorent les activités de la flotte baleinière nippone.

La réaction des Japonais est totalement démesurée. Le Shonan Maru 2 a délibérément éperonné et coulé le navire néo-zélandais Ady Gil sans une condamnation ni même une réprimande. Le Capitaine Bethune a abordé ce baleinier responsable de la destruction de son navire, a poliment frappé à la porte de la passerelle et s'est présenté au Capitaine.

Des dizaines de journalistes et de policiers attendaient sur l'embarcadère l'arrivée du Shonan Maru 2 tandis que des protestants nationalistes brandissaient des drapeaux nippons en faisant des gestes grossiers et injurieux diabolisant Peter Bethune, le traitant d'éco-terroriste. Les nationalistes japonais ont saisi cette opportunité pour diffuser leurs sentiments anti occidentaux.

Sea Shepherd Conservation Society va assurer la défense du Capitaine Bethune et utiliser ce procès pour exposer au monde entier les opérations illégales de braconnage nippones et ainsi embarrasser au maximum le gouvernement japonais.

Peter Bethune s'est préparé aux problèmes qu'il risque d'avoir à affronter. Après le courage dont il a fait preuve pour défendre les baleines, il a affirmé au Capitaine Paul Watson que "l'on ne change pas le monde en restant assis ou en ayant peur d'agir concrètement".

Afin de ramener au plus vite le Capitaine Bethune au Japon, le Shonan Maru 2 a dû stopper ses opérations de chasse à la baleine. Ce retour forcé a coûté une somme astronomique aux Japonais en carburant et a permis de sauver la vie de dizaines de baleines en danger.

L'organisation Sea Shepherd est persuadée que l'Opération Waltzing Matilda a pu sauver la vie de plus de cinq cents baleines. Malgré la perte de l'Ady Gil et la capture du Capitaine Bethune, la campagne a été un véritable succès.

Le Capitaine Paul Watson prétend que "les bateaux se remplacent, pas les baleines. Mon équipage est prêt à risquer sa vie pour sauver des baleines alors être retenu prisonnier est plutôt chose aisée".

En Décembre prochain, si les chasseurs japonais décident de poursuivre leurs opérations criminelles, les navires de Sea Shepherd retourneront dans le Sanctuaire Baleinier de l'Océan Austral pour la septième année consécutive.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact