Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 31 Mai 2010 00:00

Le thon rouge gravement menacé selon un expert japonais

Masayuki Komatsu, spécialiste de la pêche, admet que le Japon s’est trompé au sujet du thon rouge. Il estime maintenant que les thonidés auraient dû être inscrits sur la liste des espèces en voie de disparition de la CITES.

Dans une interview sur Asahi News, Komatsu déclarait :

‘’Je tiens à souligner une fois de plus l’importance de faire avancer les débats et de prendre des décisions fondées sur des données scientifiques. En ce sens, la décision concernant le thon rouge est regrettable. Lorsque la conférence des représentants du traité de Washington (convention sur le commerce international des espèces menacées) s’est réunie en Mars, la proposition d’interdire la commercialisation du thon rouge de l’atlantique a été rejetée suite aux objections du Japon et d’autres pays. Mais je pense que le Japon aurait dû coopérer avec l’Union Européenne et les États-Unis pour renforcer la réglementation. De manière générale, les ressources baleinières sont abondantes bien qu’il y ait des différences selon les espèces. Alors que le petit rorqual ne présente pas de menace de disparition immédiate, le rorqual commun voit ses effectifs diminuer de façon plus inquiétante. Mais les populations de thon rouge ont diminué de façon alarmante en raison de la surpêche.

Interdire le commerce du thon rouge peut paraître désavantageux pour le Japon à court terme mais, si nous élaborons une politique fondée sur des bases scientifiques, nous pourrions gagner la confiance de la communauté internationale. Le principe de consommation durable s’applique également à l’abondance des cétacés’’.

 

Komatsu souhaite augmenter les quotas de chasse à la baleine car il pense que le petit rorqual peut remplacer le thon rouge dans les restaurants de sushis.

Il dit que la qualité de la viande de baleine est pauvre parce qu’il s’agit de sous-produits issus de la ‘’chasse à la baleine pour la recherche scientifique’’. Pendant l’interview, il a déclaré :

‘’La viande ne se vend pas car elle est chère et de mauvaise qualité. Lorsque vous regardez la viande de baleine vendue sur les marchés, vous remarquez un liquide rouge suintant de celle-ci. Le jus qui rend la viande savoureuse est drainé car les membranes cellulaires ont été rompues lors de la congélation. Cela est dû au fait que les baleiniers ne peuvent congeler la viande de baleine au-dessous de moins-trente degrés. Le thon étant congelé à moins-soixante-dix degrés, les membranes restent intactes. Les futurs navires baleiniers devront être construits de manière à pouvoir congeler la viande rapidement de façon à conserver une qualité optimale. Je suis persuadé que cela changerait radicalement la perception des consommateurs. La viande de baleine pourrait être utilisée pour les sushis en remplacement du thon’’.

 

Komatsu veut un nouveau bateau-usine et la modernisation de la flotte baleinière. Il souhaite également voir les quotas de baleines tuées passer à plus de deux mille individus. Il continue :

‘’Lorsque le nombre de prises augmente, les coûts peuvent être abaissés et la savoureuse viande de baleine vendue à moindre cout’’.

 

Sea Shepherd Conservation Society prépare actuellement ses navires pour un retour dans l’Océan Austral en décembre prochain. Notre objectif est de réduire à nouveau leurs quotas de moitié afin d’empêcher l’industrie baleinière de réaliser des profits et de dénoncer ces actions criminelles aux yeux du public à travers les médias.

‘’Nous continuerons à nous opposer, à intervenir, à gêner, à harceler et à décourager les Japonais dans leurs opérations de chasse à la baleine dans l’Océan Austral jusqu’à ce qu'ils quittent ces eaux à jamais. Nous nous opposerons au massacre de chaque baleine, de chaque espèce dans les limites du sanctuaire baleinier de l’Océan Austral sans exception’’ a déclaré le Capitaine Watson.‘’Nous sommes heureux d’apprendre que Komatsu rejoint notre position sur la menace d’extinction du thon rouge. La question que nous lui posons est la suivante: que comptez-vous faire à ce sujet ? Si vous pensez réellement que le thon rouge est en voie d’extinction, comment pouvez-vous ne pas user de votre influence pour en interdire la vente au Japon ?’’

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact