Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 08 Juin 2010 00:00

Opération Blue Rage: premier jour de patrouille en Méditerranée

Rapport du Capitaine Watson

À 13h00, le Steve Irwin appareille de La Valette, Malte, en direction des côtes nord-africaines. En quelques heures de navigation, nous sommes survolés à deux reprises par un avion de la marine française. Notre radar nous révèle rapidement la présence de dizaines de bateaux de pêche mais comment savoir lesquels sont dans la légalité et lesquels ne le sont pas ? Un espadon hameçonné à une palangre attire notre attention. En nous approchant, nous constatons que le propriétaire de cette ligne possède un navire de moins de vingt-quatre mètres. Tout est légal, nous reprenons donc notre patrouille.

Quelques heures plus tard, nous apercevons un senneur français à côté duquel se tient un navire de guerre. Alors que nous nous approchons du bateau de pêche, le capitaine de la frégate Commandant Bouan nous contacte par radio et déclare que la marine française patrouille pour faire respecter les règles fixées par la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique. Quand il nous demande quelles sont nos intentions, nous lui répondons que nous patrouillons à la recherche d’opérations de braconnage et lui demandons la permission de nous approcher afin de filmer le senneur en train de tracter son filet rempli de thons rouges vivants. La permission nous est accordée et nous pouvons enregistrer l’opération de remorquage.

Voir cette puissante frégate jouer le rôle de garde du corps pour un seul senneur nous stupéfie. Imaginez le coût infligé au contribuable pour un tel déploiement alors que ce dispositif ne bénéficie qu’aux pêcheurs ! Toutefois, il faut reconnaître que, dans ce cas précis, les subventions utilisées par la marine permettent un contrôle strict des opérations de pêche.

Peu de temps après, le Steve Irwin s’approche d’un senneur qui tire deux cages pleines de thons rouges. Son port d’attache et sa licence de pêche semblent être obscurs mais nous parvenons à établir qu’il s’agit d’un navire légal. Nous reprenons notre patrouille quand un autre senneur arrive à toute vitesse et tente de nous intercepter. Le Maria SS Di Constantinopoli s’approche. Les pêcheurs semblent énervés et menaçants, ils crient, jurent et agitent leurs poings. Comme nous les ignorons, ils contactent la frégate française par radio et demandent de l’aide à la marine italienne. Le navire de guerre français leur demande de se calmer. La marine italienne envoie une corvette. Quand les navires français et italien arrivent sur place, ils constatent les faits et tentent de calmer les pêcheurs italiens hystériques.

Alors que l’obscurité tombe, nous décidons de mettre en panne pour la nuit. Nous sommes au milieu de la route la plus rapide pour relier les eaux libyennes aux eaux maltaises. Tout senneur remorquant des filets n’a pas d’autre choix que de passer à côté de nous. Il est donc plus sage d’économiser du carburant en se contentant de les attendre avant de patrouiller de nouveau demain matin avec le bateau et l’hélicoptère.

L’annonce du lancement de l’opération Blue Rage a eu un impact formidable. Les contrôles gouvernementaux ont été considérablement renforcés. En 2008, Greenpeace a été violemment attaquée par des pêcheurs turcs et a décidé de déserter la Méditerranée. D'après nos informateurs, elle a décidé d’envoyer deux bateaux en Méditerranée uniquement pour ne pas être reléguée au second plan par notre organisation. Elle a aussi choisi de s’attaquer à des bateaux de pêche légaux. Résultat: l’association a perdu trois bateaux semi-rigides et a vu l’un de ses membres se faire harponner la jambe. Nous sommes heureux d’avoir poussé Greenpeace à retourner en Méditerranée. C'est une association de protestation alors que nous sommes une association anti-braconnage qui entend faire appliquer la loi. Par conséquent, nous sommes complémentaires, ils protestent et nous intervenons.

Fishing boat Constantinopoli

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact