Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 11 Juin 2010 00:00

Opération Blue Rage: quatrième jour de patrouille en Méditerranée

Rapport du Capitaine Watson

Un sérieux effort est fait par la police des états européens pour réglementer la pêche du thon rouge. Ce matin, le secrétariat général de la mer a surveillé quatre senneurs espagnols et les autorités en ont inspecté les prises. Il semblerait que l’on réalise que cette problématique est regardée de près à travers le monde et qu’il y a une prise de conscience grandissante sur le risque d’extinction des populations de thon rouge.

Le Steve Irwin a quitté l'île de Pantelleria afin de patrouiller le long des côtes nord-africaines. Les deux navires de Greenpeace semblent retourner à Malte. Nous n'avons pas pu confirmer cette information car aucun membre d'équipage n’a débarqué sur l'île.

La présence des deux navires de Greenpeace en Méditerranée a contribué à attirer l'attention sur la question du thon rouge. Avec trois navires provenant de deux ONG différentes, la surveillance militaire a été renforcée, la pêche illégale en sera réduite mais certainement pas éliminée. Il ne fait aucun doute que l'interdiction totale de la pêche est nécessaire si l’on veut éviter l'extinction du thon rouge. Le prix que peut coûter un seul specimen sur le marché japonais incite cependant à la pêche illégale.

Le vent a faiblit mais continue de souffler à une trentaine de nœuds. Dans ces conditions, aucune activité de pêche ne sera possible dans les prochains jours. C’est une opportunité pour le Steve Irwin de se déplacer vers l'Ouest pour voir ce qu’il peut y trouver.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact