Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 12 Juin 2010 00:00

Opération Blue Rage: cinquième jour de patrouille en Méditerranée

Rapport du Capitaine Watson

Nous croisons le Kleos, un senneur italien long de cinquante mètres, qui remorque une cage remplie de thons rouges. Le bateau est inspecté par le Jean Charcot, un patrouilleur de l’ICCAT (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique). Nous observons le contrôle des plongeurs pendant quelques minutes avant de reprendre notre patrouille en direction de la Libye et des côtes nord-africaines.

Dans une conversation radio, le capitaine du navire d’inspection avoue que, même si la Libye est soumise aux mêmes réglementations que les nations européennes, l’ICCAT ne fait pas de contrôle dans les eaux libyennes. C’est la marine du pays qui doit mener ses propres inspections. Comme à son habitude, Greenpeace refuse également de s’aventurer dans les eaux libyennes.

Aujourd’hui, nous avons décidé d’entrer pour la première fois dans ces eaux afin d’y observer le déroulement de la pêche au thon rouge.

Le vent continue à souffler à une vitesse comprise entre vingt et quarante nœuds, ce qui empêche toute opération de pêche. Nous ne décelons aucun signe d’activité de pêche illégale. De toute évidence, le braconnage a diminué grâce à un renforcement des contrôles et à une prise de conscience mondiale des menaces qui pèsent sur le thon rouge.

C’est très frustrant de voir des cages pleines se faire emporter vers des fermes maltaises ou tunisiennes mais le compromis négocié lors de la dernière réunion de la CITES rend ces prises légales intouchables.

Je suis inquiet. Je navigue sur ces eaux depuis 1971 et il y a une diminution constante de la faune. Il y a peu d’oiseaux et nous n’avons pas vu un seul dauphin ou une seule baleine pendant le voyage. Il y a quelques années, nous ne passions pas un seul jour sans voir un groupe de dauphins ou de baleines, les oiseaux suivaient en permanence le navire. Le plus triste, c’est qu’au fur et à mesure que nous nous adaptons à cette réduction, nous oublions ce que nous avons perdu.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact