Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 03 Septembre 2010 16:04

En direct de Taiji - 3 septembre

Michael Dalton, Responsable des Opérations Sea Shepherd à Taiji

J’ai tout juste téléchargé les photos de mon appareil ce matin. Comme vous pouvez le voir, il y a un dauphin dans un enclos, en attente d’être dressé et envoyé dans un parc d’attraction marine, en route pour une vie misérable, nourri d’un cocktail d’antibiotiques et d’antidépresseurs pour le restant de ses jours.

Nous attendons prochainement un groupe de 20 à 30 personnes venant de Tokyo, des ‘touristes’ étrangers pour la plupart, qui ont répondu à l’appel de Ric O’Barry et de Sea Shepherd afin d’être présents à Taiji pour aider les dauphins.

Nous avons découvert que la crique, accessible au public où se trouvaient les dauphins hier (à côté de celle servant d’abattoir), est maintenant vide et les filets ont été enlevés.

Cela semble étrange qu’ils aient retiré les filets, mais peut-être savent-ils que nous sommes en ville et prêts à prendre des mesures pour protéger les cétacés.

Notre action va dépendre des pêcheurs de Taiji. S’ils commencent à tuer devant nos yeux des dauphins (dauphins de Russo ou Tursiop), des pseudorques (Pseudorca crassidens) ou des globicéphales, alors nous prendrons les mesures appropriées. Nous n’avons aucunement l’intention de rester là et d’assister au massacre de ces créatures sans défense.

A Futo, plus haut sur la côte Japonaise, jusqu’en 2003 plusieurs espèces de dauphins ont été massacrées tout comme à Taiji. M Izumi Ishii était alors l’un des plus fervents partisans de la capture et du massacre des dauphins, mais il a changé : « J’ai entendu les pleurs des dauphins alors qu’ils se faisaient tuer. Je ne pouvais pas le supporter. », a-t-il déclaré comme explication à sa conversion de tueur en observateur de dauphins. « La valeur que je vois maintenant dans les dauphins n’est pas la valeur marchande de leur viande, mais les merveilles qu’ils nous inspirent ».

Tailji est une ville qui se meurt lentement et qui ne trouve aucun bénéfice dans ces actes inhumains et inutiles.

Message du capitaine Paul Watson :

Michael Dalton et son équipe de Taiji sont présents en dépit des menaces proférées par les nationalistes japonais d’extrême-droite. Sea Shepherd ne se pas décourage par pour si peu. Une menace est une menace, mais ce qui est arrivé et qui arrive encore aux dauphins de Taiji n’est pas une menace – c’est un massacre barbare, qu’aucune revendication culturelle ne justifie.

La plupart des citoyens japonais que nous rencontrons sont aussi horrifiés que tout occidental par le massacre de ces dauphins. Ce qui se passe à Taiji n’est pas représentatif de l’opinion de la majorité des japonais.

Hardi Jones m’a informé que les dauphins de l’île d’Iki manquent maintenant aux habitants. Hardy, en compagnie de Dexter Cate et de Sea Shepherd, est intervenu contre les massacres des dauphins d’Iki entre 1980 et 1982. La chasse a été interdite, mais trop tard. Les dauphins ont depuis longtemps disparus des eaux de la côte Ouest du Japon.

Nous ne pouvons pas tolérer que cela se reproduise sur la côte Est.

Les militants de Sea Shepherd ne sont pas les bienvenus à Taiji, depuis qu’en 2003 Allison Lance et Alex Cornelissen, membres de Sea Shepherd, ont coupé les filets et libéré 15 dauphins, qui sans leur intervention auraient été tués ou envoyés dans des delphinariums. Alex et Allison ont effectué 4 semaines de prison et été interrogés tous les jours pour « ingérence dans le commerce ».

L’année dernière, les pêcheurs de Taiji ont capturé des dauphins au début du mois de septembre et ont dû les libérer en raison de la présence des médias et des citoyens. Un mois plus tard, ils ont commencé à tuer de nouveau. Ils essaient d’endormir le reste du monde en faisant croire que les dauphins seront libérés. Mais dès que les médias et les manifestants seront partis, ils recommenceront leur carnage, comme ils le faisaient l’année passée.

La seule solution pour sauver les dauphins est d’être en permanence à Taiji afin qu’il y ait toujours des caméras et des témoins pour empêcher le massacre.

lone dolphin

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact