Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 21 Septembre 2010 00:00

En direct de Taiji - 21 septembre

Une quinzaine de globicéphales ont été tués ce matin dans la crique de Taiji, préfecture de Wakayama au Japon.

tarps being placed over the just slaughtered whales
Mise en place de bâches pour cacher les dauphins

tout juste massacrés

Dès les premières lueurs de l'aube, un bateau emmena les dresseurs depuis la plage publique jusqu'où étaient maintenues les dauphins, dans la baie meurtrière. Peu de temps passa avant qu'ils ne reviennent et quittent la zone en voiture. Visiblement, aucun cétacé ne convenait pour être vendu vivant. Peut-être étaient-ils trop épuisés après avoir été agglutinés si longtemps. L'histoire selon laquelle les associations et les aquariums faisant commerce des dauphins et des baleines à travers le monde ne sont pas impliqués dans ce massacre est donc bel et bien un mensonge.

Peu de temps après le départ des dresseurs, les « pêcheurs » entrèrent en scène. Leur efficacité sans pitié dément le soi-disant respect qu'ils prétendent avoir pour le dauphin et la baleine. Ce fût vite fini et les filets furent lancés. De petits bateaux quittèrent alors la baie avec leur cargaison morte soigneusement cachée sous des bâches, avant de disparaître, tout comme la police et les autres. Nous nous sommes attardés et avons découvert une barge recouverte de bâches à l'entrée de la baie. C'est là où les dauphins avaient été emmenés. Ceux qui étaient morts furent extraits de la barge par un bateau, en nouant des cordes autour de leur queue. A trois reprises le bateau tira et emmena environ cinq globicéphales jusqu'à l'abattoir du port de Taiji.

Cette fois, les larges portes étaient ouvertes, laissant apparaître son activité aux yeux de tous. Aucune honte ici, ce qui n'était pas le cas à côté où les globicéphales étaient emmenés. Les portes étaient hermétiquement fermées et une énorme bâche orange était tendue pour obstruer la vue. Quand le bateau des chasseurs apporta son dernier chargement, Sea Shepherd était là pour enregistrer la livraison. Une fois encore, les « pêcheurs » tentèrent de cacher les corps des victimes en les recouvrant alors qu'ils étaient traînés hors de l'eau le long de marches en béton jusqu'à l'intérieur du bâtiment, à travers un rideau métallique presque clos, qui se referma vite ensuite.

whales dragged into the butcher house
Dauphins traînés à l'abattoir

Pourquoi ces hommes prennent-ils des précautions aussi drastiques pour cacher leurs activités à nos yeux et donc au reste du monde ? S'ils sont fiers de leur profession et de leur soi-disant « tradition », pourquoi donc se cacher ainsi ? Parce que ce qu'ils font est honteux, ils le savent et sont visiblement en colère que nous exposions leur mensonge.

J'étais en colère moi aussi en assistant aux évènements de ce matin sans pouvoir agir. J'ai passé ma vie à être un agent fédéral (application de la loi pénale aux États-Unis) et j'ai toujours eu la possibilité d'intervenir pour interrompre un comportement criminel. Ma seule consolation serait qu'en exposant ce mensonge honteux, le monde se rappellerait ce qu'il se passe ici et ferait pression pour y mettre un terme. Seule une poignée d'hommes participe à cette activité; Taiji est une toute petite ville côtière de la campagne japonaise et pourtant la nation du Japon toute entière est éclaboussée par les crimes que ces hommes commettent.


Je partis en colère contre ce pays et son peuple. Comment osent-ils ignorer ces crimes ? Pendant un instant, j'ai détesté tous les Japonais.

Près d'une heure après ce qu'il s'était passé dans la baie, je marchais dans la ville voisine de Katsuura et je vis une jeune femme dans une boulangerie. Elle sourit en me reconnaissant et me salua chaleureusement. Ma haine s'évanouit. Ce n'est pas le Japonais que je déteste. Je déteste les actions d'une poignée d'hommes et la population volontairement aveugle. J'encourage le peuple japonais à ouvrir les yeux sur les actions de ces quelques hommes de Taiji que le reste du monde voit.

Une manifestation internationale se tiendra le 14 octobre 2010 où vous aurez l'opportunité de montrer au gouvernement japonais ce que vous ressentez: http://www.savejapandolphins.org/blog.html

Sea Shepherd a organisé les premières manifestations: http://www.seashepherd.org/dolphins/worldwide-protest.html

Nous avons besoin de votre aide. Parlez-en autour de vous, envoyez des dons, rejoignez la manifestation et si vous pouvez, venez nous rejoindre à Taiji (volontairement, à vos frais et à vos risques et périls). Pour cela, écrivez-nous à inform-us@seashepherd.org. Je vous répondrai, mais soyez patient, je ne peux pas garder un œil sur la baie et lire des mails en même temps.

Pour les océans,

Scott West
Sea Shepherd Conservation Society

Suivez les évènements sur le blog de ma fille.

 

open seafood area on left - closed dolphin/whale butcher house on right
Marché de poissons/fruits de mer ouvert
sur la gauche - Abattoir de dauphins sur la droite


Sea Shepherd's Scott West at the cove
Scott West de Sea Shepherd
whales dragged into the butcher house
Dauphins traînés à l'abattoir

door closed on the dead whales
Les portes se referment vite sur les cadavres
open seafood area - dolphin/whale butcher house behind orange curtain
Au marché - l'abattoir est caché par
un énorme drap orange

Dead whales pulled from the barge
Dauphins morts traînés de la barge
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact