Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 28 Octobre 2010 14:50

L’unité policière K-9 des Galapagos détecte le trafic d’animaux sauvages

WillyL’unité K-9 de la Police Environnementale Equatorienne a récemment empêché l’exportation illégale de deux iguanes marins, une espèce emblématique de l’archipel des Galapagos, protégée depuis 1959.

Le 30 septembre dernier, la police menait un contrôle de routine sur des chargements et bagages à l’aéroport de Baltra aux Galapagos, en Equateur. Willy, l’un des chiens de l’unitée K-9, repéra qu’une boite en carton contenait deux iguanes marins. La boite avait été abandonnée par son propriétaire. Les iguanes étaient cachés dans un compartiment de la boite. Ils étaient tout deux stockés dans de très mauvaises conditions, mais heureusement, ils étaient encore en vie. La boite contenait également le corps inerte d’un bébé tortue de mer. Après l’inspection de police, les iguanes marins furent remis aux autorités du Parc National des Galapagos.

D’après le rapport de Police, les témoins ne purent donner qu’une description générale du supposé propriétaire de la boite. La boite ayant été abandonnée, la Police n’a pas pu localiser le suspect mais une enquête a été ouverte.

Iguane Iguane

Alors que le contrevenant n’a toujours pas été identifié, cet incident montre que la présence de l’unité K-9 à l’aéroport des Galapagos a permis de déjouer et d’éviter l’exportation illégale d’animaux sauvages. Pour la législation des Galapagos et le code pénal équatorien, la capture et la détention non autorisée d’animaux sauvages, ainsi que son exportation, est une infraction pénale punie par une peine de prison.

ailerons de requinsCette opération est intervenue un jour après une autre découverte importante : celle de six ailerons de requins stockés dans le plafond d’une maison à Puerto Ayora sur l’île de Santa Cruz. Le requin est également une espèce protégée aux Galapagos. Les ailerons de requin furent trouvés grâce à l’intervention d’une autre unité K-9. Cette affaire est également en cours d’investigation pour désigner les responsables.

L’unité K-9 de la police environnementale équatorienne est soutenue par Sea Shepherd Conservation Society. C’est une unité pionnière en équateur et dans la région. Depuis sa mise en place, l’unité K-9 a su prouver qu’elle pouvait être une arme efficace dans la lutte contre les crimes environnementaux aux Galapagos. Les chiens sont spécialement entraînés pour détecter la présence d’animaux sauvages, ainsi que les ailerons de requins et les concombres de mer, afin d’empêcher leur exportation illégale. L’unité K-9 intervient sous le contrôle d’officiers de police spécialisés dans les trois îles des Galapagos qui sont habitées.

Cliquez ici pour plus d’informations sur l’unité K-9

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact