Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 26 Novembre 2010 00:00

Sea Shepherd invite les nations pro-chasse à la baleine à débattre

Le 26 novembre, 2010 – Sea Shepherd Conservation Society invite le gouvernement japonais à débattre ouvertement de la chasse à la baleine lors de la prochaine conférence pro-chasse. Celle-ci se tiendra à huis-clos à Shimonoseki au Japon le 30 novembre prochain. Au total, 27 pays et régions, favorables à la chasse à la baleine, dont l’Islande et la Norvège, débattront pendant deux jours des prochaines politiques de négociation concernant la chasse commerciale.

A quelques semaines du début de la saison illégale de chasse à la baleine menée par les japonais dans le Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral, c’est la dernière chance pour le Japon de défendre sa soi-disant « chasse scientifique » avant que la flotte de Sea Shepherd ne se mette en route pour les eaux de l’Antarctique afin de faire respecter les lois internationales de conservation. Le Japon affirme chasser uniquement pour faire de la recherche scientifique, et ce, bien que cette recherche bénéficie d’une subvention gouvernementale annuelle de plus d’un milliard de yen. Notez également que ce chiffre n’inclut pas les pots-de-vin versés aux nations en difficulté pour acheter leur vote.

Cette chasse à la baleine étant effectuée au nom de la science, si tant est qu’il ne s’agisse pas d’une pseudoscience de couverture, l’Institut de Recherche sur les Cétacés japonais devrait se réjouir de pouvoir présenter ses recherches et ses découvertes aux millions de militants anti-chasse à la baleine qui pensent que la recherche japonaise n’a aucune crédibilité.

Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd a commenté ainsi cette proposition : « Nous sommes tellement certains de remporter ce débat que nous sommes prêts à nous jeter dans la gueule du lion en envoyant notre membre le moins expérimenté. Il faudrait vraiment être ignorant pour perdre un débat sur cette pratique inutile, cruelle et immorale et ce, même face aux plus doué des défenseurs de la chasse à la baleine. Si le Japon ne nous donne pas l’opportunité de débattre, il ne nous laisse pas d’autre choix que de prendre la mer pour aller défendre les baleines. »

Nous invitons les nations en faveur de la chasse à la baleine à filmer ce débat pour ensuite le partager, via youtube ou par d’autres vecteurs ; cela permettrait à des millions de gens d’entendre leur point de vue. Sea Shepherd garantit que si le Japon accepte notre proposition, les vidéos seront mises en ligne, sans montage, sur tous nos sites internet pour que les gens qui nous soutiennent - et le monde entier - puissent entendre les arguments japonais.

Ces débats sont d’une importance cruciale. Si le Japon refuse de débattre comme le propose Sea Shepherd, nous déclarerons que l’Institut de Recherche sur les Cétacés et les principaux membres du gouvernement japonais ont détruit leur réputation et perdu leur dignité au nom de la tradition : tout comme ils brandissent la tradition pour justifier la chasse à la baleine illégale, refuser de débattre avec nous est l’équivalent moderne de leur suicide rituel (seppuku). En occident, le suicide rituel est souvent nommé à tord Hara-kiri, mais Sea Shepherd a trop de respect pour les vertus de cette tradition pour utiliser le mauvais terme.

Et à ceux qui disent qu’il est cruel et barbare de demander à des humains de se suicider, nous leur posons cette question : quelle est la différence entre seppuku et faire consommer du mercure à des enfants et à des femmes enceintes ? Et ce, au point de faire exploser les concentrations de mercures et autres métaux dans leur corps, au-delà de 2000 pourcent de la limite maximale établie par l’Organisation Mondiale de la Santé. Quel nom donne-t-on au suicide racial fait au nom de la tradition ?

Le monde attend que le Japon accepte la proposition de débat de Sea Shepherd, ou le nom et les dates du seppuku.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact