Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 03 Décembre 2010 13:02

Sea Shepherd entame sa septième campagne de défense des baleines en Antarctique : Opération No Compromise

le Steve Irwin quittant le port d'Hobartle Steve Irwin quittant le port d'HobartAprès des mois de préparation, Sea Shepherd Conservation Society a officiellement pris la mer pour la campagne 2010-2011 de défense des baleines en Antarctique baptisée Opération No Compromise. La flotte de cette année est la plus puissante à ce jour, étant constituée non seulement des bateaux vétérans Steve Irwin et Bob Barker mais aussi du Gojira (« Godzilla » en japonais), un trimaran récemment acquis doté d'une vitesse de pointe et d'une puissance à même de rattraper les baleiniers sans peine et mettre un terme à leurs activités honteuses.

Sea Shepherd va aussi déployer un nouvel hélicoptère cette année, le Nancy Burnet, plus rapide, d'une plus grande autonomie et pouvant prendre plus de passagers et une cargaison plus importante. Son nom vient de celui d'une amie très proche de Bob Barker, présentateur de jeux télévisés et avocat de la cause animale. Burnet a en effet contribué à la donation de 5 millions de dollars faite par Barker à l'été 2009. C'est ce don qui a permis à Sea Shepherd d'acheter le navire Bob Barker ainsi que l'hélicoptère ré-équipé et d'autres équipements essentiels toujours utilisés.

« Nous avons cette année l'équipage le plus nombreux et la flotte la plus puissante que nous ayons jamais rassemblés pour défendre les baleines et je suis certain que la campagne de cette année sera aussi la plus couronnée de succès à ce jour, surtout après que la flotte baleinière japonaise ait été contrainte de rester à quai à cause de problèmes sur un bateau de ravitaillement » a déclaré le capitaine Paul Watson, fondateur et président de Sea Shepherd.

Brad Pettitt, le maire de Fremantle, a baptisé le Gojira battant pavillon australien lors d'une cérémonie en début de semaine dans son nouveau port d'attache d'Australie Occidentale. Ce navire d'interception fera date dans l'histoire de Sea Shepherd puisqu'il s'agit du premier bateau enregistré en Australie en plus de 30 ans d'opérations.

« Sea Shepherd est très reconnaissant du soutien incroyable que nous avons reçu dans les ports d'Hobart, de Fremantle, d'Albany, de Brisbane, de Sydney et de Melbourne ainsi que dans les communautés de Whale Beach, Byron Bay et d'autres villes à travers l'Australie. Avec un tel soutien cette année, nous avons maintenant un navire australien avec un équipage australien » a déclaré le capitaine Watson.

Hobart est considérée comme la porte de l'Antarctique et se trouve être une des bases de Sea Shepherd au soutien le plus important pour préparer les navires à défendre les baleines prises illégalement pour cible dans les eaux australiennes et néo-zélandaises.

Alex Cornelissen, capitaine du Bob Barker, ajoute : « le soutien a été incroyable. Nous avons même vu des enfants vider leur tirelire pour aider à sauver les baleines. Nous avons une forte connexion avec le peuple australien et encore plus forte ici en Tasmanie, peut-être parce qu'on est bien plus près de l'Antarctique ».

Après un départ public, le Steve Irwin et le Bob Barker ont quitté le quai d'Hobart le 2 décembre à 13h00 heure locale, dans le but de faire respecter la loi de conservation internationale et la réglementation de la cour fédérale australienne, et d'empêcher le massacre illégal de baleines en voie d'extinction. Sea Shepherd a tenu avant le départ une conférence de presse en présence des capitaines Watson et Cornelissen au cours de laquelle Bob Brown, sénateur du Greens Party australien, a apporté son soutien, renforçant un peu plus son implication en tant qu'un des défenseurs des baleines les plus passionnés d'Australie.

Gojira devrait rejoindre ce week-end le reste de la flotte composée du Steve Irwin et du Bob Barker après que ces deux bateaux aient terminé l'entraînement de leur équipage en mer. Fort de dix membres d'équipage, le trimaran effilé est en ce moment en route depuis l'Australie Occidentale avec le capitaine Locky MacLean à sa tête. Le vaisseau monocoque stabilisé de 35 mètres détenait le record du tour du monde en 1998, avec un temps de 74 jours, avant qu'il ne soit battu par l'Ady Gil, perdu en mer lors de la précédente saison après une collision avec le baleinier harponneur japonais Shonan Maru 2.

Animal Planet est à bord des trois navires pour documenter les efforts de Sea Shepherd dans la protection des baleines dans l'Océan Austral, ce qui donnera lieu à une quatrième saison de leur série télévisée à succès, Whale Wars.

le Capitaine Watson et le Sénateur Bob Brown répondant aux questions de la pressele Capitaine Watson et le
Sénateur Bob Brown répondant aux questions de la presse
le Bob Barker, le Steve Irwin et le Nancy Burnet quittent le portle Bob Barker, le Steve Irwin et le Nancy Burnet quittent le port
(de gauche à droite) le Sénateur Bob Brown, le Capitaine Paul Watson, le pilote Chris Aultman(de gauche à droite) le Sénateur Bob Brown, le Capitaine Paul Watson,
le pilote Chris Aultman
le Steve Irwin quitte le port escorté dans les airs par le nouvel hélicoptère, le Nancy Burnetle Steve Irwin quitte le port escorté dans les airs par le nouvel hélicoptère, le Nancy Burnet
Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact