Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 07 Janvier 2011 23:25

Le Gojira déploie des ballons dans l’Océan Austral pour la bataille des baleines.

Par le Capitaine Paul Watson.

Les membres d'équipage Larry Routledge et Ben Wilson remplissent un ballon avec de l'héliumLes membres d'équipage Larry Routledge et Ben Wilson remplissent un ballon avec de l'héliumLa Mer de Ross commence à s’ouvrir et nous surveillons de prêt l’étroit passage qui s’élargit pour voir si le Nisshin Maru tente de s’y faufiler. Sea Shepherd sait que les baleiniers convoitent cet endroit et cette année la glace avait reporté leur entrée jusqu’à aujourd’hui.

La flotte baleinière nippone est composée cette saison de seulement 4 navires incluant le Nisshin Maru et ses trois bateaux-tueurs. Au lieu de déployer le Shonan Maru No. 2 comme bateau de protection, le Japon a fait embarquer des officiers gardes côtes armés sur les navires existants.

Deux des bateaux-harponneurs, le Yushin Maru No. 2 et le Yushin Maru No. 3, sont à la poursuite de Sea Shepherd depuis le 31 Décembre 2010, jour où ils ont croisé leur route la première fois. Sea Shepherd peut assurer avec une certitude absolue qu’aucun de ces bateaux harponneurs japonais n’a tué de baleine cette saison. Cela implique qu’il ne reste que le Yushin Maru No. 1, qui est probablement avec le Cetacean Death Star, aussi connu sous le nom de Nisshin Maru. Cependant, ce dernier fait route vers l’ouest depuis maintenant 8 jours, et a eu trop peu de temps pour s’arrêter et chasser tout en essayant de rester hors de portée du navire de Sea Shepherd, le Gojira, ainsi que de l’hélicoptère Nancy Burnet.

Sea Shepherd dispose aussi d’un autre outil de surveillance qui est utilisé durant la campagne "Opération No Compromise" - des ballons météorologiques de haute altitude équipés de caméras et de radars de détection. Cette technologie permet de se maintenir à jour sur la progression du navire-usine Nisshin Maru jusqu’à 240 kilomètres de distance.

Il y a toujours la possibilité que le Yushin Maru No. 1 soit en train de chasser, mais à la vitesse soutenue à laquelle le Nisshin Maru avance, soit plus de 2200 kilomètres sur les huit derniers jours, cela semble trop rapide pour avoir le temps de repérer, harponner et transférer les baleines. Au final, avoir deux des trois bateaux-harponneurs neutralisés a handicapé la flotte baleinière, alors que le troisième bateau harponneur avance à vive allure et se trouve en difficulté pour délivrer son quota quotidien au navire-usine.

Cela signifie aussi que chaque jour ces quatre navires baleiniers consomment de grandes quantités de carburant en restant à vide, mais le moment viendra où le Nisshin Maru et son petit gang de hooligans-harponneurs auront besoin de refaire le plein. Sea Shepherd a l’intention de s’interposer contre toute tentative de réapprovisionnement. Il est illégal de réapprovisionner en carburant de gros navires au-delà des 60 degrés sud, et le faire serait une violation du Traité sur l’Antarctique.

La flotte baleinière a donc maintenant un gros problème. S’ils retirent leurs bateaux-harponneurs du sillage du Bob Barker et du Steve Irwin, alors les deux navires de Sea Shepherd seront libres de traquer le Nisshin Maru sans avoir constamment des bateaux à leur poursuite. Et s’ils ne retirent pas leurs bateaux, ils se privent de deux navires-harponneurs pour la durée de la saison, ce qui leur coûtera très cher.

Une preuve de la mauvaise situation financière de la flotte baleinière est qu’ils ont été forcés de déployer des navires harponneurs dans une poursuite alors que dans le passé, ils utilisaient un bateau dédié à la sécurité tel que le Shonan Maru No. 2 ou le Fukuyoshi No. 68, laissant les harponneurs libres de massacrer des baleines. La flotte baleinière est de toute façon perdante, que ce soit en continuant la poursuite ou en retirant ses bateaux.

D’autre part, le Gojira est libre de toute poursuite et donc capable de continuer ses recherches du Nisshin Maru grâce aux radars et aux yeux des ballons météorologiques.

C’est le neuvième jour depuis que Sea Shepherd a repéré la flotte baleinière nippone. Les chasseurs ont de moins en moins de temps pour compléter leur quota meurtrier. Je pense que l’on peut laisser entendre que cela sera une saison financièrement désastreuse pour les baleiniers et une année humiliante pour le gouvernement japonais pour avoir échoué à se débarrasser de la dérangeante Sea Shepherd dans leur déplorable chasse baleinière industrielle.

Le Capitaine Locky MacLean et le membre d'équipage Kevin McGinty lâchent un ballon météorologiqueLe Capitaine Locky MacLean et le membre d'équipage Kevin McGinty lâchent un ballon météorologique Le Capitaine Locky MacLean lâche un ballon météorologiqueLe Capitaine Locky MacLean lâche un ballon météorologique
Le membre d'quipage Kevin McGinty prépare un ballon pour son lancementLe membre d'quipage Kevin McGinty prépare un ballon pour son lancement
Un ballon météorologique flotte au-dessus de l'Océan AustralUn ballon météorologique flotte au-dessus de l'Océan Austral
Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact