Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 12 Janvier 2011 17:46

Sea Shepherd coupe les vivres de la flotte baleinière japonaise

Le Gojira rattrape le Sun Laurel pour enquêter sur ses intentionsLe Gojira rattrape le Sun Laurel pour enquêter sur ses intentionsMystérieux et fuyant, le bateau de ravitaillement de la flotte baleinière japonaise a été localisé. Le 12 janvier à 14h20 (heure de l'Australie Orientale), le Gojira, navire éclaireur et d'interception de Sea Shepherd Conservation Society a trouvé le bateau apportant vivres et carburant aux japonais. Il est identifié comme étant le Sun Laurel (Numéro OMI : 9405631), enregistré au Panama et découvert par 62 degrés 43 minutes sud et 178 degrés 33 minutes ouest.

Le canadien Lockhart MacLean, capitaine du Gojira, a contacté par radio le Sun Laurel pour demander s'il était dans la zone pour apporter du carburant à la flotte baleinière japonaise. La réponse a été un hésitant "peut-être". Le bateau-citerne est plein et n'a pas encore livré son chargement au Nisshin Maru ou aux navires harponneurs.

Le Bob Barker, avec le Yushin Maru à ses trousses, et le Steve Irwin poursuivi par le Yushin Maru n°3, ont tout de suite changé d'itinéraire pour intercepter le bateau-citerne. Le Steve Irwin devrait intercepter le Sun Laurel le 12 janvier à 22h00 heure de l'Australie Orientale. Le Sun Laurel est parti du Japon le 4 décembre 2010 du port de Tateyama Ko.

Le capitaine Paul Watson a annoncé l'interception du Sun Laurel depuis le Steve Irwin : "nous avons trouvé le talon d'Achille de la flotte baleinière et nous avons l'intention de le suivre comme son ombre pour l'empêcher d'apporter du carburant et des vivres à la flotte baleinière. Le soutien de ce bateau-citerne aux activités illégales japonaises rend aussi coupables le capitaine et son équipage que la personne chargée de planter son harpon dans la chair de la baleine".

Le bateau de ravitaillement Sun Laurel intercepté par Sea ShepherdLe bateau de ravitaillement Sun Laurel intercepté par Sea Shepherd Les navires de Sea Shepherd sont maintenant à la poursuite de la flotte baleinière depuis 13 jours, et avec les bateaux harponneurs aux trousses, trouver et rattraper le Nisshin Maru s'est avéré très difficile. Les bateaux harponneurs se chargeaient de relayer la position du Steve Irwin et du Bob Barker au Nisshin Maru, ce qui lui permettait de rester hors de portée.

"Si nous ne pouvons pas atteindre le Nisshin Maru, le Nisshin Maru devra venir à nous" a dit le capitaine Watson. "Ils ont bientôt besoin de faire le plein en carburant, et nous resterons avec le Sun Laurel à les attendre. Faire le plein au sud de la latitude 60 degrés sud est illégal et nous avons l'intention de faire respecter le Traité de l'Antarctique s'ils tentent de le violer".

Il n'y aucune preuve qu'une baleine ait encore été tuée cette saison. La flotte baleinière japonaise entière fuit les navires de Sea Shepherd depuis presque deux semaines après avoir été localisée dans la partie orientale de la Mer de Ross le 31 décembre 2010.

Les trois bateaux de Sea Shepherd ont bien l'intention de passer le reste de la saison de la chasse à la baleine dans l'Océan Austral, mais la saison sera vite avortée si les baleiniers sont à court de carburant.

"Il est temps pour ces braconniers de remballer leurs harpons et leurs couteaux de boucher et de rentrer à la maison", a dit le capitaine MacLean depuis le Gojira. "Nous leur avons fait clairement comprendre qu'ils n'étaient pas les bienvenus dans le Sanctuaire".

Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact