Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 28 Janvier 2011 18:01

Chasser les chasseurs dans la tempête et parmi les glaces

Rapport du Capitaine Paul Watson

Le Steve Irwin en comparaison avec un grand iceberg, dans l'Océan Austral (Photo: Simon Ager)Le Steve Irwin en comparaison avec un grand iceberg, dans l'Océan Austral. Cliquer pour agrandir
(Photo: Simon Ager)
Il est difficile de décrire la mer, les conditions météorologiques et les obstacles qui se dressent devant nous dans notre chasse à la flotte baleinière japonaise. L’immensité de l’Océan Austral est incroyable. Le caractère imprévisible du temps est une source de surprise permanente et les icebergs, et bien, les icebergs sont encore plus imprévisibles que la météo.

Ce matin, nous nous sommes retrouvés entourés de grands bancs de glace alors que d’après les cartes, il n’y en a pas dans les environs. A plusieurs milles de là, le Bob Barker était lui aussi empêtré dans la barrière de glace. Et de nouveau, le Nisshin Maru est en cavale. Il ne chasse pas la baleine, mais nous l’avons perdu de vue et nous devons recommencer la traque. Heureusement, le Gojira sera de retour dans quelques jours, et pourra recommencer à chercher les baleiniers dans son rôle de bateau-éclaireur, sans poursuivant derrière lui.

Le Steve Irwin doit faire escale à terre pour se réapprovisionner en carburant. Nous avons repoussé cette échéance plus que nous n’aurions dû, et rester coincés dans les glaces alors que nos réserves de carburant s'amenuisent n’est pas une perspective très réjouissante. Nous avons toujours le Yushin Maru 2 à la poupe.

Le Bob Barker a lui aussi un suiveur têtu, ce qui l'empêche d’approcher du Nisshin Maru car son baleinier suiveur indique nos coordonnées au bateau-usine, ce qui lui permet de nous éviter.

Le Nancy Burnet, notre hélicoptère, nous confère un certain avantage, quand il peut voler. Malheureusement, les conditions météo l’en empêchent 50% du temps. En somme, il s’agit d’un défi immense, mais jusqu’à maintenant cette campagne a été couronnée de succès.

Un iceberg dans l'Océan Austral (Photo: Simon Ager)Un iceberg dans l'Océan Austral
(Photo: Simon Ager)
Depuis un mois que nous pourchassons la flotte baleinière, nous avons mis le bateau-usine en fuite sur plus de 4000 milles. Encore plus important, grâce à notre action, pendant 30 jours, deux des trois navires harponneurs n’ont pu participer aux opérations de chasse à la baleine. Pendant ces 30 jours, le troisième baleinier n’a pu participer à la chasse que 50% du temps au maximum, en restant toujours en mouvement et en devant se passer de ses bateaux assistants, faisant des allers-retours entre chacun, obligé de parcourir des milliers de milles.

Ce mois-ci, nous estimons avoir empêché les opérations de chasse à 75%, au minimum. Il reste encore deux mois.

Le Gojira de retour, la recherche du Nisshin Maru va continuer et quand il sera repéré, le Bob Barker fera mouvement vers lui. Pendant ce temps, le Steve Irwin ira ravitailler et reviendra avec des vivres pour les trois bateaux et à la mi-février, les trois bateaux de Sea Sheperd seront en chasse, chasse qui durera jusqu'à la fin de la saison de la pêche à la baleine.

Si nous avions un bateau de plus avec nous ici, le troisième bateau harponneur pourrait être complètement neutralisé. Mais ce n'est pas le cas, et nous gérons la situation au mieux de nos moyens et de nos possibilités.

Le Nisshin Maru, espérant nous semer, a effectué des manoeuvres désespérées et dangereuses à travers d’importants bancs de glace. Nous n'aurions pu le suivre qu'au prix de sérieux dégâts sur notre bateau, et nous continuons à le pourchasser, toujours pendus à ses basques, l'obligeant sans cesse à se déplacer, faisant en sorte qu'il s'attende à tout moment à voir notre navire noir surgir derrière lui.

Les chasseurs sont devenus les chassés, et notre chasse aux braconniers continuera jusqu’à ce qu'ils dirigent leurs harpons vers le nord, vers le Japon, et s'en retournent avec leur maigre, sanglante et peu rentable cargaison.

Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact