Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 08 Février 2011 20:54

Le Steve Irwin quitte Wellington pour regagner l’océan Austral

Photo: Barbara VeigaPhoto: Barbara Veiga

Le bref séjour du Steve Irwin à Wellington, en Nouvelle-Zélande, a permis à l’équipage de Sea Shepherd de rassembler tout ce dont il avait besoin pour pouvoir retourner dans le Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral afin de combattre les activités illégales japonaises.

"Nous avons pu embarquer tous les dons de nourriture, à commencer par les produits frais, dont nous avions besoin pour les trois bateaux" a déclaré Laura Dakin, originaire de Canberra, chef cuisinière du Steve Irwin. "Les membres des équipages du Bob Barker et du Gojira vont être contents; ils n’avaient plus mangé de légumes ni de fruits frais depuis plusieurs semaines."

L’appel international aux dons lancé par Sea Shepherd pour pouvoir réapprovisionner en carburant le Steve Irwin a été un énorme succès et nous a permis de faire un plein de 250 000 litres de fuel. Outre le carburant, le Steve Irwin a embarqué assez de provisions pour pouvoir aussi ravitailler le Bob Barker et le Gojira. De plus, un des zodiacs Zeppelin du Bob Barker qui avait subi des avaries lors d’une confrontation avec les baleiniers, a été entièrement réparé.

Le bateau a été envahi par une quantité incroyable d’outils, de fournitures, de matériel et de services offerts durant ces trois jours de mouillage au Queen’s Wharf, à Wellington. Les membres de l’équipage ont reçu aussi des soins dentaires, et des repas leur ont été offerts dans des restaurants locaux.

"La population de Wellington a été admirable dans sa façon de soutenir les baleines et nos efforts pour faire cesser la chasse dans l’Océan Austral", a déclaré le Capitaine Paul Watson. "Dans une semaine, nous serons à nouveau avec nos deux autres bateaux dans le sillage de la flotte japonaise, bien réapprovisionnés et en mesure de poursuivre notre campagne jusqu’à la fin de la saison de chasse en mars."

L’équipage du Steve Irwin, non sans regret, a dû dire au revoir à plusieurs très bons coéquipiers et amis qui devaient quitter le bateau pour retourner dans leurs familles et reprendre leur travail. Il s’agissait de la responsable de navire Catherine Mansart, de Belgique, de l'ingénieur Marybeth Thoren, des États-Unis, du Premier officier Gunter Schwabenland et de sa femme le quartier-maître Roberta Kleber, tous deux du Brésil, du chargé de communication Douglas O’Neil, de Tasmanie, du soudeur et matelot de pont Lar Steffens, d’Allemagne, et du matelot Michael Lindegger, de Suisse. Nous avons aussi déposé le chargé de communication du Bob Barker Fabrizio Sestini, d’Italie, et le membre d’équipage Mike Glab qui devait malheureusement retourner chez lui à Brisbane car son domicile a récemment été inondé pendant son service en mer.

Sea Shepherd a pris à son bord du Steve Irwin six nouveaux membres d’équipage en remplacement des huit personnes qui ont dû repartir. Il s’agit du nouveau chargé de communication Nuno Ramos Fernandez, d’Espagne, de l’ingénieur remplaçant Bradley Latimer de Nouvelle-Zélande et de trois matelotes remplaçantes australiennes, Cassandra Smith, du Queensland, Aisha Reynolds, du Victoria, et Megan Jolley, de Tasmanie. Jeffrey Milstein, des États-Unis, rejoint aussi Sea Shepherd comme agent de sécurité.

Merci à tous nos supporters dévoués de Nouvelle-Zélande pour leur soutien et leur aide et pour avoir ainsi permis à Sea Shepherd de se ravitailler aussi rapidement qu’il était possible afin de pouvoir défendre les baleines du Sanctuaire de l’océan Austral.

Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact