Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 16 Février 2011 13:29

Le Chili s’efforce d'intervenir contre la chasse à la Baleine.

L'emplacement du Nisshin Maru confirmé par le radar du Bob Barker. Photo: Gary Stokes (cliquer pour agrandir)L'emplacement du Nisshin Maru confirmé par le radar du Bob Barker. Photo: Gary Stokes
(cliquer pour agrandir)

Le navire-usine japonais Nisshin Maru continue honteusement sa fuite, suivi du navire de la Sea Shepherd Conservation Society, le Bob Barker. Les deux navires naviguent actuellement au Sud de la Zone Economique Exclusive (ZEE) du Chili, dans des eaux internationales déclarées Sanctuaire, où la chasse à la baleine est donc interdite. Plus ces navires s’approchent de la ZEE chilienne, plus les membres du gouvernement et l’opinion publique s’agaçent. Au fil des années, le Chili a prouvé être un allié loyal à la cause des baleines, et certains membres du gouvernement espèrent cueillir l’opportunité de durcir les lois en matière de carnages illégaux et trafics de chair de baleine.

Pendant plusieurs semaines, les harpons assassins de la flotte baleinière japonaise ont été inutilisés grâce aux interventions de Sea Shepherd, et les baleines pourraient recevoir d’ici peu un soutien réel et direct du Chili. Que pourraient demander de mieux Sea Shepherd et les baleines?

Le Capitaine du Bob Barker, Alex Cornelissen, et la directrice des Affaires Légales de Sea Shepherd, Kim McCoy, sont en contact constant avec les officiers des autorités maritimes chiliennes. Sea Shepherd a fourni des preuves photographiques de l’actuelle position du Nisshin Maru, et continue de fournir des mises à jour régulières aux fonctionnaires chiliens. Tous les services concernés attendent de voir où le Nisshin Maru se dirigera dans les prochaines heures, et surtout quelles actions seront entreprises par le gouvernement chilien si le Nisshin Maru osait entrer dans la ZEE chilienne.

Sea Shepherd a d’ailleurs été informé par une source fiable que la Cancilleria (le Ministère des Affaires Etrangères du Chili) a organisé des réunions spéciales pour discuter de ce cas particulier, et que le gouvernement chilien a l’intention de réagir si le Nisshin Maru entre dans la ZEE.

Le Chili veut clairement aider les baleines et montrer à la planète qu’il maintient sa position solide contre les activités illégales perpétrées par les flottes baleinières. Si seulement toutes les nations de l’hémisphère sud pouvaient réagir de la même manière...

Quoi qu’il en soit, il y a deux certitudes : 1- jusque là, le gouvernement chilien semble déterminé à renforcer leurs lois en termes de protection, et 2 – Sea Shepherd est honoré de seconder les autorités chiliennes et continuera de collaborer sérieusement avec les nations telles que le Chili, pour défendre, conserver et protéger la faune marine.

Heureusement, le Chili n’est pas la seule nation sud-américaine à s’opposer fermement à la chasse à la baleine. Lundi dernier, plusieurs nations de la Commission Baleinière Internationale ont sommé le japon d’arrêter sa chasse à la baleine soi-disant "scientifique" dans les eaux de l'Antarctique et de respecter les sanctuaires des espèces. Parmi ces nations, l’Argentine, le Brésil, le Chili, le Costa Rica, l’Equateur, le Mexique, le Panama, le Pérou et l’Uruguay sont aussi membres du Groupe anti-chasse à la baleine de Buenos Aires (GBA). Les nations membres du GBA sont unies et réaffirment leur engagement dans la protection des baleines en maintenant le moratoire sur le commerce baleinier, et en respectant l’intégrité des sanctuaires de baleines internationalement reconnus.

Sea Shepherd est fier des ces pays, et très fier d’avoir établi les bases d’une collaboration pour la protection avec les autorités chiliennes.

Sea Shepherd demande maintenant aux gouvernements d’Australie et de Nouvelle Zélande de prendre exemple sur le Chili, et de démontrer la même volonté de renforcer les lois de protection dans leurs eaux territoriales.

Un membre de l'équipage tenant un dispositif qui confirme l'emplacement  du Nisshin Maru. Photo: Gary Stokes (cliquer pour agrandir)Un membre de l'équipage tenant un dispositif qui confirme l'emplacement  du Nisshin Maru. Photo: Gary Stokes
(cliquer pour agrandir)

Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact