Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 19 Février 2011 14:13

Baleines, séchez vos larmes!

C’est au tour de l’industrie baleinière de pleurer

Abolissons pour toujours la chasse à la baleine dans le Sanctuaire des baleines de l'océan Austral

"Il est impossible d’échapper aux navires de Sea Shepherd!" – Représentant du ministère des Pêches

Une baleine à bosse plonge près du  Steve Irwin - photo: Gary StokesUne baleine à bosse plonge près du  Steve Irwin - photo: Gary Stokes
(cliquer pour agrandir)

Des représentants de la Direction de la pêche en haute mer du ministère des Pêches ont cité un appel téléphonique en provenance du Nisshin Maru, situé dans l’océan Austral, le 11 février. Le Nisshin Maru, un navire de 8 044 tonnes, est à la tête de la flotte baleinière scientifique.

Le plus grand journal japonais a eu le courage de dire ce qui doit être dit au Japon: C’est la fin de la chasse à la baleine dans l’océan Austral! Il s’agit d’une industrie pathétique à l’agonie, maintenue en vie par des subventions gouvernementales – un système survalorisé d’aide sociale qui n’a pas sa place au XXIe siècle. Il est temps de déposer les harpons et de faire la paix dans l’océan Austral.

Que dit le Daily Yomiuri, le plus important journal anglophone du Japon?

Le ministère de la Pêche a présenté cinq scénarios possibles. Un représentant haut-placé du Ministère a révélé, sous couvert d’anonymat, que les cinq scénarios suivants ont été examinés jusqu’à maintenant:

(1) Faire accompagner la flotte baleinière par des navires des garde-côtes Japonais ou d’autres navires. Capitaine Paul Watson: Dans le passé, Sea Shepherd a affronté la marine soviétique, la marine norvégienne et les garde-côtes canadiens. Nous ne reculerons pas devant les garde-côtes japonais. Envoyer des garde-côtes dans l’océan Austral serait une provocation envers la Nouvelle-Zélande et l’Australie. La Nouvelle-Zélande et l’Australie seraient obligées de réagir.

(2) Construire de nouveaux navires baleiniers capables de naviguer à grande vitesse. Capitaine Paul Watson: Trop dispendieux, et Sea Shepherd est déjà à la recherche d’un navire plus grand, plus rapide, et renforcé pour la glace.

(3) Remplacer la chasse à la baleine scientifique par de la chasse commerciale. Capitaine Paul Watson: Il serait toujours illégal de tuer des baleines dans le Sanctuaire des baleines de l’océan Austral, même si la chasse à la baleine était autorisée par la loi.

(4) Ne rien changer aux activités baleinières actuelles. Capitaine Paul Watson: Et Sea Shepherd continuera d’entraver ces activités de façon toujours plus efficace.

(5) Mettre fin à la chasse aux baleines dans l’océan Austral. Capitaine Paul Watson: Voilà la seule solution qui convienne à Sea Shepherd et aux baleines.

Le gouvernement japonais prend des grands airs et parle fort pour sauver les apparences. En réalité, la chasse à la baleine japonaise est une industrie dépassée, agonisante, qui n’a pas sa place dans le Japon du XXIe siècle.

En 1977, Sea Shepherd s’est opposé aux baleiniers australiens à Cheynes Beach, en Australie occidentale – un affrontement rude et acharné. En 1978, l’Australie mettait fin à la chasse à la baleine et, de nos jours, est l’un des plus ardents défenseurs des baleines sur la planète.

"J’ai grand espoir pour le Japon," affirme le Capitaine Paul Watson. "Comme l’Australie, le Japon est une nation où la chasse à la baleine fera place à une grande compassion envers celles-ci. Je sais que, lorsque les Japonais embrassent une cause, ils le font avec une fidélité à toute épreuve. Je prédis que le Japon deviendra l’un des plus grand protecteurs de l’environnement dans le monde dans quelques années, et l’arrêt de la chasse à la baleine dans l’océan Austral sera à la racine de ce changement.”

La guerre est finie dans le Sanctuaire de baleines de l’océan Austral. Les baleines ont gagné!!

Operation No Compromise

Opération
No Compromise

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact