Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 23 Février 2011 18:27

Un radeau de sauvetage découvert par l’équipage du Steve Irwin

Des membres de l'équipage sortent le radeau de sauvetage des eaux glacées. Photo: Barbara VeigaDes membres de l'équipage sortent le radeau de sauvetage des eaux glacées. Photo: Barbara Veiga

Le Steve Irwin, navire de Sea Shepherd, a découvert un radeau de sauvetage ce matin à 7 heures (NZT) à une position de 76 degrés 59 minutes sud et 167 degrés 26 minutes est. Le quartier-maître Cassandra Smith, de Sunshine Coast, dans le Queensland, a pu repérer de justesse ce radeau de sauvetage malgré sa couleur sombre sur une mer très sombre.

Ce radeau était vide de toute cargaison et à moitié rempli d’eau. “On aurait dit qu’il avait été frappé de façon terrible”, a déclaré le Capitaine Paul Watson.

Ce radeau de sauvetage ne portait pas de nom ni de numéro d’identification. Sea Shepherd a annoncé sa découverte aux services de recherche et de sauvetage néo-zélandais. Apparemment, ce radeau correspond à la description des radeaux de sauvetage utilisés par le Wellington, un navire de la marine néo-zélandaise. Le Wellington a annoncé avoir perdu trois radeaux de sauvetage au cours de la tempête. L’équipage du Steve Irwin a pu récupérer ce radeau, une tâche difficile car la grue hydraulique et les ponts du bateau étaient recouverts d’une couche de glace épaisse.

Après les conditions climatiques extrêmes de la nuit dernière, le temps s’est maintenant calmé et à 8 heures, le pilote d’hélicoptère de Sea Shepherd, l’Américain Chris Aultman, a décollé depuis le pont du Steve Irwin pour entamer une recherche aérienne sur les alentours.

“Nous pouvons espérer que ces hommes sont toujours sur le yacht ou qu’ils ont pu parvenir au rivage. Nous allons inspecter toute la zone, conformément aux instructions données par les services de recherche et de sauvetage néo-zélandais”, a déclaré le Capitaine Watson.

Dernières nouvelles

On sait maintenant que deux des cinq hommes de l’équipe norvégienne d’expédition sont en vie, tandis que les trois autres qui devraient être à bord du yacht Berserk sont portés disparus. Les deux explorateurs ont été découverts à environ 100 miles vers l’intérieur, dans la direction de l’île de Ross. Ils ont déclaré qu’ils devaient retrouver le reste de l’équipage du Berserk à la cabane de Shackleton, sur l’île de Ross. Les deux Norvégiens ont dit qu’ils n’avaient pas besoin d’aide: ils font maintenant route vers la base antarctique McMurdo.

Le Steve Irwin et l’hélicoptère Nancy Burnet ont effectué un tour complet de reconnaissance par air et par mer du détroit de McMurdo, mais ils n’ont pas pu trouver la moindre trace du yacht norvégien Berserk. Sea Shepherd va continuer de se diriger vers le nord, dans la direction du vent et des courants, à la recherche du yacht et des membres d’équipage disparus. Les conditions de recherche sont excellentes en termes de visibilité et d’état de la mer, et le vent n’est pas fort.

Des membres de l'équipage retirent le radeau de sauvetage des eaux glacées. Photo: Barbara VeigaDes membres de l'équipage retirent le radeau de sauvetage des eaux glacées. Photo: Barbara Veiga L'hélicoptère Nancy Burnet décolle pour une reconnaissance aérienne. Photo: Barbara VeigaL'hélicoptère Nancy Burnet décolle pour une reconnaissance aérienne. Photo: Barbara Veiga

Une vue aérienne du pont gelé du  Steve Irwin. Photo: Barbara VeigaUne vue aérienne du pont gelé du  Steve Irwin. Photo: Barbara Veiga

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact