Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Dimanche, 12 Juin 2011 11:13

La guerre du thon fait rage au large des côtes barbaresvideo

Le Delta de Sea Shepherd poursuivi par un groupe de pêcheurs en colère, tout en étant arrosés par un canon à eau. Photo: Libby MillerLe Delta de Sea Shepherd poursuivi par un groupe de pêcheurs en colère.
Photo: Libby Miller

L'opération Blue Rage 2011 de Sea Shepherd a certainement enragé les pêcheurs tunisiens opérant sur Melita Bank, environ 70 miles nautiques au large des côtes libyennes et 20 miles à l'intérieur de la zone d'exclusion aérienne de l'OTAN.

A 6 heures, le Steve Irwin et le Brigitte Bardot ont approché un certain nombre de thoniers-senneurs battant pavillon tunisien afin d'observer leurs activités.

Sea Shepherd Conservation Society est uniquement à la recherche des pêcheurs illégaux.

“Nous ne sommes pas ici pour protester contre la pêche légale, nous sommes là pour arrêter la pêche illégale, toute opération légitime n'a aucune raison de s'inquiéter de notre présence dans ces eaux,” a déclaré le Capitaine Paul Watson.

Il est vite apparu que les sept navires et les deux cages flottantes étaient suspects. L'attitude des pêcheurs était clairement hostile et ils ont refusé d'indiquer s'ils avaient un inspecteur de la CICTA (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique) à bord. Ils ont également refusé l'inspection des cages.

A 9h20, l'un des navires de pêche a alerté la Marine Française par radio et a affirmé que Sea Shepherd les attaquait et coupait leurs filets, ce qui était absolument faux.

Pêcheur en colère montrant un morceau de métal avant de le lancer sur le Delta. Photo: Libby MillerPêcheur en colère montrant un morceau de métal avant de le lancer sur le Delta. Photo: Libby Miller

A 9h25, le senneur tunisien Tapus s'est approché du flanc du Steve Irwin et son équipage a commencé à lancer des pierres et des maillons de chaîne en acier sur l'équipage de Sea Shepherd présent sur le pont, qui a immédiatement riposté avec des bouteilles de beurre rance.

Notre zodiac a essayé d'inspecter la cage de thons mais a été attaqué par deux petits bateaux qui ont jeté des morceaux de métal sur l'équipage.

A 9h40, un avion de la Marine Française a survolé la zone plusieurs fois et a observé la situation.

A 11h30, les sept senneurs ont été rejoints par un autre thonier. Tous sont sous pavillon tunisien. Ils ont fait appel à la protection de la Marine Française.

Sea Shepherd reste avec ces navires jusqu'à ce qu'il soit possible de communiquer avec un inspecteur de l'ICCAT. La règlementation exige de ces navires qu'un tel inspecteur soit présent à bord. Nous n'avons pas eu de réponse à notre demande de parler avec lui afin de déterminer la légalité de cette opération.

La guerre du thon fait rage au large des côtes barbares

alt=""

Vidéo de Sea Shepherd (2:06)

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact