Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 25 Juillet 2011 00:00

Des pêcheurs illégaux de requins arrêtés à l'intérieur de la réserve marine des Galápagos

Parc National des GalápagosPhoto: Parc National des Galápagos

Un des cas de braconnage de requins les plus important dans l'histoire du Parc national des Galápagos est en train de se dérouler dans la province de l'Équateur. Les rangers du Parc national et un navire de la marine équatorienne ont appréhendé un bateau de pêche industrielle à la palangre appartenant à la firme équatorienne Manta et ses 30 pêcheurs. Au moment où il a été arraisonné, le bateau était en train de pêcher 20 milles nautiques à l'intérieur de l'aire protégée de la réserve marine des Galápagos, au sud-est de l'île de Genovesa.

Après inspection par les services du parc, il est apparu clairement que le bateau utilisait ses lignes pour pêcher des requins dans un but commercial, ce qui est illégal à double titre à l'intérieur de la réserve. Qui plus est, il s’est avéré être impliqué dans un massacre massif de requins ; les cales du vaisseau en étaient remplis, 357 au total. L'inventaire des spécimens de requins tués comporte 286 requins renards (Alopias vulpinus), 22 requins bleus (Prionace glauca), 40 requins des Galápagos (Carcharhinus galapagensis), 6 requins marteaux (Sphyrna sp.), 2 requins tigres (Galeocerdo cuvier) et un requin mako (Isurus oxyrinchus).

Les services du Parc national ont entamé une procédure administrative à l'encontre du navire, de son propriétaire et de son équipage. Simultanément, le nouveau procureur chargé de l'environnement des Galápagos a entamé une procédure pénale de manière à obtenir une condamnation maximale pour les personnes impliquées dans ce grave crime contre l'environnement.

Sea Shepherd Galápagos surveillera de près ce cas lorsqu'il sera porté devant les tribunaux. ses conséquences sur l'écosystème fragile des Galápagos sont dévastatrices et un message fort doit être envoyé pour faire savoir que de tels agissements ne resteront pas impunis.

Les systèmes d'identification automatique (AIS) que Sea Shepherd Galápagos est en train de mettre en place permettront d'améliorer les capacités de surveillance des navires par les services du parc, ce qui rendra le braconnage encore plus difficile à l'intérieur des eaux protégées de la réserve.

Sea Shepherd travaille en étroite collaboration avec le parc national des Galápagos depuis 2000, et la police nationale équatorienne depuis 2007.

Photos: Parc National des Galápagos Photos: Parc National des Galápagos

Photos: Parc National des Galápagos

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact