Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 02 Septembre 2011 17:55

Des dizaines de globicéphales lâchement assassinés aux Îles Féroé

Klaksvik, le 19 juillet 2010Klaksvik, le 19 juillet 2010

Aujourd'hui, peu avant midi, soixante-quinze globicéphales sans défense ont été rabattus dans le fjord de Vestmanna et chacun d’entre eux - mâle ou femelle, adulte ou bébé - a été sauvagement assassiné.

Cette atrocité honteuse s’est produite une semaine jour pour jour après le départ de Sea Shepherd Conservation Society des Îles Féroé. Au cours de notre campagne de protection des globicéphales, l'Opération Ferocious Isles, nous avions réussi à éviter toute effusion de sang pendant plusieurs mois. Malheureusement, en raison d’un budget serré, Sea Shepherd ne pouvait passer plus de temps dans cet archipel.

Alors que le Steve Irwin et le Brigitte Bardot sillonnaient la région en juillet et août derniers, la police féringienne a avisé la population de ne pas tuer de dauphins pour éviter tout débordement. Plus de six cents globicéphales avaient été tués au cours des mois de juillet et août 2010; aucun ne l'a été durant la même période cette année...

"Je pense que les chasseurs de cétacés féringiens sont d’infâmes lâches" condamne le Capitaine Paul Watson. "Ils n’ont pas tué un seul globicéphale pendant que nous étions là. Ils ont attendu notre départ - sachant que nous allions forcément partir - et il leur a fallu moins d'une semaine pour reprendre leur rituel barbare et sinistre. Je ne connais qu’un mot qui puisse les décrire: lâches."

Le massacre d’aujourd’hui justifie la présence et la stratégie de Sea Shepherd aux Îles Féroé cet été. Si nos navires et nos équipages n’avaient pas patrouillé dans cet archipel pendant les deux derniers mois, des centaines de cétacés auraient probablement été massacrés.

"Ils vont s’attabler devant des plats de viande de dauphins empoisonnée au mercure, ils vont plaisanter et se vanter des vies qu’ils ont si cruellement enlevées" décrie Laura Dakin, chef cuisinier du Steve Irwin. "C’est facile de tuer des êtres sans défense, des mères et des bébés, c’est facile de massacrer des créatures qui ne peuvent pas riposter. Ces hommes sont de grands lâches."

Sea Shepherd prévoit de retourner aux Îles Féroé l’été prochain afin de patrouiller dans les eaux féringiennes pour défendre encore une fois ces créatures magnifiques.

Ferocious Isles

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact