Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 22 Septembre 2011 19:52

Le combat continue pour les otaries de Namibie

Lettre du médiateur aux participants (cliquer sur l'image)Lettre du médiateur aux participants

Sea Shepherd Conservation Society a reçu aujourd’hui une lettre officielle signée d'Ombudsman John Walters, le Médiateur de la République de Namibie. Le 20 septembre dernier, M. Walters a informé les participants au débat sur le massacre des otaries qui s’est tenu à Windhoek qu’au moins un an pourrait lui être nécessaire pour conclure son enquête et rendre publiques ses recommandations, au regard des arguments présentées au cours des débats.

Dans son courrier, M. Walters indique que ''compte tenu des circonstances actuelles, je ne pense pas que mon rapport soit prêt avant le début de l’année 2012''. Il confirme ainsi que l’abattage des otaries aura lieu l’année prochaine, comme prévu.

''Lors de la réunion des intervenants, il a été prouvé de façon incontestable que l’extermination des otaries est illégale et que les lois nationales et internationales concernant la façon dont ces mammifères marins en voie de disparition doivent être traités ont été violées'' décrie Steve Roest. ''Si l’abattage brutal au gourdin et la torture se poursuivent en 2012, Sea Shepherd retournera en Namibie pour tenter d’intervenir contre le massacre illégal des bébés otaries à fourrure du Cap en voie de disparition et protégées par l’annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Sea Shepherd fera aussi appel à toutes les ressources médiatiques mises à sa disposition pour exposer au monde entier ce déplorable crime contre-nature. Il est tout à fait inacceptable qu’un gouvernement puisse se permettre d’ignorer sa propre législation, de mentir à la population et à ses partenaires internationaux et de faire fi des lois internationales clairement établies qu’il a signées et consenti à respecter.''

Sea Shepherd et les intervenants associés, tels que Seal Alert South Africa, South African Seal Saving Initiative (SASSI), International Fund for Animal Welfare (IFAW) et Seals of Nam, uniront leurs efforts et continueront de se battre pour les otaries de Namibie. Non seulement l’otarie à fourrure du Cap est sur la liste des espèces protégées par l’annexe II de la CITES mais la législation namibienne interdit l’abattage au gourdin, la torture ou la persécution de tout animal – y compris des otaries. En dépit de la loi, la Namibie tolère le plus important abattage des mammifères marins de la planète. Sea Shepherd n’abandonnera pas la lutte tant que ce massacre collectif barbare n’aura pas pris fin.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact