Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 05 Décembre 2011 13:32

Le gouvernement Australien tente de saboter la campagne de défense des baleines de Sea Shepherd

Photo: Barbara VeigaPhoto: Barbara Veiga

A la veille du départ de Sea Shepherd et de ses trois bateaux pour défendre les baleines dans le sanctuaire de l’océan antarctique, le gouvernement Australien a fait obstruction à nos plans pour retarder notre confrontation avec la flotte Japonaise.

Chris Aultman, notre pilote d’hélicoptère depuis 2005, s’est vu refusé sont visa Australien, sans aucune raison.

Chris Aultman, citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire, vétéran du corps des Marines américains, pilote professionnel d’hélicoptère, un des personnages-phare de la série "Whale Wars" sur Animal planet, s’est vu refusé son visa d’entrée pour l’Australie par l’ambassade Australienne à Washington, sans la moindre explication.

Il semblerait que l’ambassadeur japonais ait passé un coup de fil à son homologue Australien…

L’Australie avait déjà refusé leur visa au capitaine Paul Watson et à son 1er officier Peter Hammarstedt il y a deux ans. Mais deux mois plus tard, après une pétition de 25 000 signatures et l’aide de l’ancien ministre Australien de l’environnement Ian Campbell et le sénateur de Tasmanie Bob Brown, Paul et Peter avaient finalement obtenu leur visa. Bien entendu l’administration n’a jamais justifié son refus et ne s’est jamais excusée pour ce "retard".

Il semble que ce soit maintenant le tour de Chris Aultman de faire les frais de cette administration. Et en empêchant Chris d’obtenir son visa, l’Australie essaie de clouer l’hélicoptère de Sea Shepherd au sol. L’Australie a également refusé d’envoyer un navire du gouvernement dans l’océan austral pour maintenir la paix dans les eaux territoriales australiennes et le sanctuaire des baleines.

Le capitaine Paul Watson a pu discuter directement avec le ministre de l’environnement actuel M. Tony Burke à Hobart le 1er décembre, alors qu’il assistait au diner pour commémorer les cent ans de l’expédition antarctique australienne.

Capitaine Paul Watson: M. Burke avez-vous l’intention d’envoyer un navire cette année pour veiller à la paix dans l’océan austral?

Tony Burke: Certainement pas.

Capitaine Paul Watson: Pourtant ce serait tout à fait responsable de votre part de vouloir veiller à la sécurité sachant que les japonais ont promis d’être beaucoup plus agressifs cette année.

Tony Burke: Ecoutez, le Japon a également formulé une demande afin que nous envoyions un navire pour les protéger de vous. Si nous avons refusé leur requête, c’est normal que nous refusions la vôtre.

Capitaine Paul Watson: Excepté qu’une partie de notre équipage est composée de citoyens australiens, que nous serons dans les eaux territoriales australiennes, et que c’est votre devoir de protéger, et les eaux australiennes, et vos citoyens.

Tony Burke: (en serrant la main du capitaine Paul Watson) c’était un plaisir de vous rencontrer, et faites bien attention à vous là bas.

Le capitaine Paul Watson a déclaré par la suite: "Je me demande bien quelle sera la réaction de notre ministre si les japonais blessent un australien dans les eaux australiennes? Je pense que c’est très irresponsable de la part du gouvernement de ne pas vouloir maintenir la paix à cause de certaines diligences qu’ils pourraient avoir vis-à-vis du Japon. L’Australie a déclaré la chasse à la baleine japonaise illégale tout en reconnaissant qu’elle a lieu dans les eaux territoriales australiennes. Ils savent que des vies australiennes peuvent être en danger et pourtant ils ne vont rien faire…"

Le refus du visa de Chris Aultman est une autre preuve d’hostilité du gouvernement australien vis-à-vis de la campagne de lutte de Sea Shepherd contre la chasse à la baleine.

Pourtant Sea Shepherd Conservation Society reçoit un soutien sans faille du peuple australien. Malheureusement le gouvernement ne reflète pas ce soutien, alors qu’il avait promis de s’engager et de s’opposer fermement à la chasse à la baleine, avant les élections.

 

Mise à jour du 8 décembre 2011: Chris Aultman a finalement obtenu son visa grâce au soutien du sénateur Bob Brown.

Le chef du parti écologiste Bob Brown a déclaré aujourd’hui que le visa de Chris Aultman, le pilote d’hélicoptère de Sea Shepherd, avait été accordé. "Je remercie le ministre de l’immigration Chris Bowen pour avoir répondu aussi rapidement à ma demande, à savoir pourquoi deux membres de l’équipage de Sea Shepherd avaient vu leur demande de visa refusé. Chris Aultman et Tim Pierce, pilote d’hélicoptère et mécanicien pour Sea Shepherd, avaient déjà postulé pour de tels visas par le passé. M. Pierce pourra également lui aussi rejoindre ses collègues en Australie. Le gouvernement japonais envoie cette année un navire de patrouille pour "renforcer la protection" de leurs baleiniers alors même qu’ils viendront chasser illégalement la baleine dans les eaux territoriales australiennes. Le Japon a également détourné des dizaines de millions de dollars des dons de l’aide à la reconstruction après le Tsunami pour financer sa flotte de chasse à la baleine en Antarctique. J’ai de sérieuses inquiétudes quand à la sécurité de nos ressortissants, surtout au vu de ce patrouilleur qui pourrait bien aggraver les tensions lors des manœuvres de Sea Shepherd pour protéger les baleines des chasseurs. Les navires de Sea Shepherd sont sur le point de prendre la mer, pour lutter contre la chasse illégale à la baleine par la flotte japonaise; le gouvernement australien se doit de prévoir un plan pour s’assurer de leur sécurité."

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact